Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les réserves de change de l'Algérie continuent de fondre




La Banque d'Algérie cherche des devises. (photo CC-H Kaki)
La Banque d'Algérie cherche des devises. (photo CC-H Kaki)
ALGERIE. En dépit de la reprise du cours du pétrole, l'Algérie continue de piocher dans ses réserves. Elles devraient baisser de près de 13 mrds $ en 2018, pour atteindre 85 mrds $ selon le premier ministre algérien Ahmed Ouyahia. Depuis 2014, l'Algérie subit une véritable hémorragie. Fin 2014, ses réserves de change se situaient à 178 mrds $, soit plus du double du niveau qui sera atteint à la fin de l'année 2018.

L'Algérie a trop misé sur les hydrocarbures. Ils représentent 95% de ses exportations. Le pays importe massivement tous types de biens et ne dispose que du pétrole et du gaz pour les payer. Or la manne pétrolière est passée de 63 mrds $ en 2014 à 33,6 mrds $ en 2017. Les seuls services ont coûté 10 mrds $ à l'Algérie en 2017.

Pour colmater la fuite, le gouvernement à mis en place une politique de licences d’importation, a interdit l'entrée dans le pays de 851 produits et a augmenté les droits de douanes. Parallèlement, le prix du baril a sensiblement augmenté depuis un an. La balance commerciale devrait pourtant rester déficitaire en 2018, mais si le trou passera probablement de 11 mrds $ en 2017 à 5 mrds $ en 2018.

Pour ralentir la fuite de devises, la Banque d'Algérie va lever toute une série d'obstacles administratifs visant les particuliers. Elle va demander aux banques algériennes de ne plus obliger leurs clients à disposer d'un compte en dinars pour déposer des devises. Elles ne pourront plus convertir automatiquement les devises en dinars, ni réclamer des justificatifs pour les dépôts ou les paiements en devises. L'origine des fonds ne devra plus être justifiée.

La Banque d'Algérie espère ainsi récupérer une partie des fonds, plusieurs milliards de dollars, rapatriés par la diaspora algérienne et qui pour l'instant alimentent le marché informel.


Arthur Maffren


Vendredi 29 Juin 2018



Lu 2491 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Vendredi 14 Septembre 2018 - 09:39 100 mrds€ de fraude fiscale en France


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.













Grand angle

Les villes méditerranéennes du XXIème siècle

Sauver les écosystèmes côtiers


Grand angle



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA