Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Les recettes de l’Euro 2016 rongées par la prudence


Rédigé par le Mardi 29 Mars 2016 | Lu 3977 commentaire(s)


Six matchs de l'Euro 2016 se dérouleront au stade Vélodrome (photo : F. André)
Six matchs de l'Euro 2016 se dérouleront au stade Vélodrome (photo : F. André)
FRANCE. Avec 360 000 spectateurs attendus au stade Vélodrome et près de 700 000 visiteurs dans la « fan zone », Marseille compte sur 120M€ de retombées économiques durant le championnat d’Europe de football qui se tient en France, du 10 juin eu 11 juillet 2016. La ville accueillera six rencontres, du 11 juin (Angleterre-Russie) au 7 juillet (demi-finale). Mais sa « fan zone » sera accessible durant tout l’Euro. Selon une étude menée par le Centre de droit et d’économie du sport (CDES) de l’Université de Limoges, fin 2014, ce chiffre pourrait s’élever à 181M€ pour le territoire. Au niveau national, l’impact économique attendu s’élève à 1,2Md€.

L’étude précise que 38 % des spectateurs des matchs seront étrangers. Les dépenses totales de l’ensemble des spectateurs pourraient s’élever à 842M€, avec un panier moyen de 353€ par jour et par personne. Les dépenses des étrangers constitueraient 55 % de cet ensemble.  Ceux qui vivront l’euro dans les fan zones devraient, eux, dépenser 352M€.

Des chiffres à prendre avec précaution : les attentats récents en France et en Belgique pourraient gâcher la fête, freinant l’élan des supporters à se rassembler. « Nous ne devons pas reculer, abdiquer, devant ceux qui s’attaquent à notre mode de vie », soutenait le secrétaire d’Etat aux Sports, Thierry Braillard, venu à Marseille le 24 mars 2016 pour présenter l’événement et mettre en avant les efforts entrepris pour assurer la sécurité des stades comme des fan zones.

Paris, Saint-Denis, Lens, Lille, Lyon, Saint-Etienne, Bordeaux, Toulouse et Nice accueilleront également des matchs de l’Euro 2016.
 




Lire aussi :
< >

Jeudi 2 Décembre 2021 - 16:40 Le secteur du tourisme marocain broie du noir