Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Les pays d'Afrique du Nord se préparent à observer un début de Ramadan sous confinement


Peu touchés par le coronavirus, Maroc, Algérie (qui recense le plus grand nombre de décès du continent africain) et Tunisie annoncent le prolongement du confinement dans leur pays respectifs alors qu'arrive le début du mois du Ramadan, le jeûne musulman.


            Partager Partager

Le coronavirus touche peu l'Afrique (carte : CSSE)
Le coronavirus touche peu l'Afrique (carte : CSSE)
MAGHREB. Les pays du Maghreb ont décidé de prolonger le confinement général afin de limiter la propagation du coronavirus.  Dès mi-mars, alors que seulement 150 cas étaient recensés dans toute l'Afrique du Nord, ils avaient pris des mesures fortes en fermant leurs frontières. Aériennes et maritimes avec la France et l'Espagne pour le Maroc dès le 13 mars, terrestres, aériennes et maritimes pour la Tunisie au 17 mars, et frontières avec la Libye, la Tunisie, le Maroc, le Niger et le Mali pour l'Algérie depuis le 18 mars avec la suspension des vols et liaisons maritimes avec l'Europe dès le lendemain.

La Tunisie a ouvert le ban, vendredi 17 avril 2020, son Conseil de sécurité nationale annonçant une prolongation sans préciser de durée. Elle a été confirmée, dimanche 19 avril 2020 par Elyès Fakhfakh lors d'un entretien télévisé. Le confinement se poursuivra jusqu'au 3 mai 2020 alors que le pays se trouve sous ce régime d'exception de confinement depuis le 22 mars 2020. Le premier ministre tunisien prévoit un déconfinement "ciblé et progressif" par vagues successives, selon les secteurs économiques (les plus cruciaux d'abord), les régions (les moins touchées en premier lieu) et les catégories d'âge (les moins vulnérables en premier). Il parle d'une situation "presque maîtrisée" avec trente-huit décès et 879 cas contaminés au Covid-19.
Des tests rapides seront disponibles au début de cette semaine promet Elyes Fakhfakh et 1 000 par jour pourraient être réalisés dans dix laboratoires.
Le Premier ministre a obtenu, le 4 avril 2020 de l'Assemblée des représentants du peuple (l'assemblée nationale tunisienne) les pleins pouvoirs pour légiférer directement, pendant une période de deux mois, dans le dossier du Covid-19. Il peut donc désormais prendre toute mesure favorisant la limitation du coronavirus. Le couvre-feu, déjà en vigueur, se déroulera dorénavant de 20h à 6h, soit deux heures de moins qu'auparavant (18h à 6h), et en raison du ramadan. Un accord avec les syndicats UTICA et UGTT a permis au gouvernement de proposer un mécanisme de chômage technique à quelque 150 000 salariés d'environ 4 000 entreprises. L'Etat tunisien contribuera à leur rémunération à hauteur de 200 dinars (63€), l'entreprise mettant le complément.

L'Algérie recense le plus grand nombre de décès du continent africain

Le samedi 18 avril 2020, par voie de communiqué, le Premier ministre algérien Abdelaziz Djerad indiquait "reconduire pour une période supplémentaire de dix jours, jusqu'au 29 avril 2020, le dispositif du confinement ainsi que l'ensemble des mesures préventives". Selon les régions, le confinement est aujourd'hui total (wilaya de Blida, premier foyer de la pandémie) ou partiel avec un couvre-feu (dans les 47 autres wilayas).

Avec 2 629 cas confirmés de coronavirus recensés dont 375 mortels (au 19 avril 2020 selon le CSSE du Johns Hopkins University), l'Algérie (44 millions d'habitants) est le pays le plus touché du continent africain en nombre de décès, devant l'Egypte (3144 cas et 239 décès) et le Maroc (2 855 cas et 141 morts).

Le Maroc maintient "toutes les mesures de précaution et de restriction (...) de l'état d'urgence sanitaire", comme l'ont précisé les ministères de l'Intérieur et de la santé, jusqu'au 20 mai 2020. Le confinement a débuté le 20 mars 2020. Le port du masque est obligatoire au Maroc, depuis le 7 avril 2020, pour les personnes autorisées à sortir de leur domicile. Le 22 mars 2020, Rabat a également réquisitionné tous les stocks de chloroquine produits dans le pays. Ils proviennent de l'usine de Sanofi Maroc, filiale du Français Sanofi, basée à Zenata (Casablanca).

Ces annonces de prolongement dans les trois pays interviennent alors que la plupart de leurs habitants se préparent à entrer dans le ramadan 2020/1441. Le mois de jeûne des Musulmans débutera jeudi 23 avril 2020 en Tunisie, vendredi 24 avril 2020 en Algérie, et samedi 25 avril au Maroc,

Lire aussi : Le FMI prévoit une résilience des économies des pays du Sud et de l'Est de la Méditerranée dès 2021

La rédaction
Lundi 20 Avril 2020

Lu 4756 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.