Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

Les passeports italiens et espagnols s'invitent dans le Top 5 mondial des plus "puissants" du monde




Les passeports du Nord de la Méditerranée se positionnent bien dans ce classement, ceux de la rive Sud beaucoup moins (photo : Henley & Partners)
Les passeports du Nord de la Méditerranée se positionnent bien dans ce classement, ceux de la rive Sud beaucoup moins (photo : Henley & Partners)
MONDE. Depuis 2006, le cabinet de conseil londonien Henley & Partners, spécialisé dans la citoyenneté mondiale et en résidence, édite un classement des passeports les plus "puissants", à savoir ceux qui permettent à leur titulaire d'accéder au plus grand nombre de destinations sans demande de visa préalable (sans visa ou avec visa automatique à l'arrivée).

Pour son Henley Passport Index, il se base sur les données fournies par l'Association internationale du transport aérien (IATA) et prend en compte 199 passeports et 227 destinations de voyage, sans tenir compte des restrictions temporaires occasionnées par la Covid-19.

Sur le podium de ce classement se trouve le Japon (191 destinations disponibles sans visa), Singapour (190) et l'Allemagne ex-aequo avec la Corée du Sud avec 189 destinations.

Les deux premiers pays méditerranéens, l'Italie et l'Espagne, ex-aequo avec186 destinations, se positionnent à la quatrième place. Ils devancent la France (dans les 3 premiers en 2018) et le Portugal, sixième ex-aequo avec 186 pays sans visa. Grèce et Malte (184 chacune) figurent également dans le Top 10.

Il faut par contre atteindre la vingt-troisième place et Israël (161 destinations) pour trouver un pays de la rive Est de la Méditerranée. Quand à la rive Sud, c'est la Tunisie (89 destinations) qui se trouve le mieux placée au soixante-quatorzième rang. Elle devance de peu le Maroc (79e avec 64 destinations) et très largement l'Algérie (92e avec 51 destinations) à égalité avec le Jordanie et juste devant l'Égypte (93e).

Le Liban n'atteint que la 102e place (40 destinations) à seulement deux encablures de la Libye (104e) et trois des territoires palestiniens (105e). La Syrie (108e) ferme la marche et ne compte derrière elle que l'Irak et l'Afghanistan.


Eric Apim
Lundi 11 Janvier 2021

Lu 1600 fois




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Juillet 2021 - 18:00 econostrum.info prend quelques jours de vacances


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Où en est le Partenariat Euro-Méditerranéen ?

Henry Marty-Gauquié, membre du Conseil scientifique d’Euromed IHEDN
avis d'expert


Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.