Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Les partenaires de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi réaffirment leur volonté de rester unis



            Partager Partager

A Amsterdam, le siège social de l'alliance accueille jeudi 29 novembre 2018 ses membres (photo : Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi)
A Amsterdam, le siège social de l'alliance accueille jeudi 29 novembre 2018 ses membres (photo : Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi)
FRANCE / JAPON. Vingt-quatre heures après l'appel de Bruno Le Maire, ministre français de l'Economie, à conserver le siège de président de l'alliance au directeur général de Renault, les membres de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi sont apparus soudés.

Par un communiqué commun, publié jeudi 29 novembre 2018, alors que se tient le jour même à Amsterdam une réunion du groupement, les conseils d'administration des trois partenaires ont réaffirmé "de manière unanime et avec conviction... leur profond attachement à l'alliance". Elle est qualifiée de "plus grande alliance automobile du monde" et de "partenariat interculturel le plus ancien et le plus productif de l'industrie de l'automobile".

Selon le même texte, "depuis deux décennies, la réussite de l'alliance est inégalée (...) Nous restons pleinement engagés pour l'alliance". A eux trois, Renault, Nissan et Mitsubishi ont dépassé les 10,6 millions de véhicules (dans près de 200 pays) vendus en 2017.

L'arrestation à Tokyo suivie de la mise en garde à vue de Carlos Ghosn le 19 novembre 2018, faisait craindre un revirement des deux constructeurs automobiles japonais. D'autant plus que Nissan puis Mitsubishi ont décidé depuis de le relever de ses fonctions de président de leur groupes respectifs.

Lancée en 1999 par Louis Schweitzer, l'alliance (50% Renault, 50% Nissan) forte de 470 000 salariés se matérialise par des usines partagées qui utilisent des produits de l'une ou l'autre marque, des plate-formes communes pour assembler leurs voitures ainsi que des achats en commun et des équipes d'ingénieurs travaillant ensemble sur le développement de projets.


Jeudi 29 Novembre 2018

Lu 1464 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA



RÉFLEXION

Concentration industrielle en Europe : une nécessité autant qu'une opportunité pour la Défense

Frédéric Dubois, ingénieur, diplômé en relations internationales (en disponibilité de la fonction publique)
avis d'expert


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.