Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Les missiles découverts dans une ancienne base du maréchal libyen Haftar sont bien Français


Rédigé par le Mercredi 10 Juillet 2019 | Lu 751 commentaire(s)


Les munitions trouvées en Libye sont des missiles antichar Javelin appartenant à la France (photo : DR)
Les munitions trouvées en Libye sont des missiles antichar Javelin appartenant à la France (photo : DR)
LIBYE / FRANCE. Malgré l'embargo sur la vente d'armes à la Libye, The New York Times a révélé, mardi 9 juillet 2019, que quatre missiles antichars Javelin ont été trouvés, fin juin2019 par les forces du Gouvernement d'unité nationale (GNA). Ils les ont dénichés après une attaque contre l'une des positions du maréchal Haftar à Gharyan, sud de Tripoli.

Le missile Javelin est bien une fabrication américaine mais ceux découverts appartiennent à un lot de 250 vendu à la France en 2010, comme le révèle le quotidien d'Outre-Atlantique, s'appuyant sur des informations en provenance du Pentagone. Paris pourrait donc bien se trouver sur la sellette pour violation des accords de ventes avec les Etats-Unis (qui stipulent qu'il ne peut pas y avoir de revente) ainsi que pour ne pas avoir respecté l'embargo imposé par les Nations unies.

La France a confirmé, mercredi 10 juillet 2019, que les missiles Javelin lui appartenait mais plaide qu'ils devaient servir à protéger les troupes françaises déployées en Libye sur des opérations de renseignement et de contre-terrorisme. D'autre part, le ministère français des Armées tient à préciser qu' "endommagées et hors d'usage, ces munitions étaient temporairement stockées dans un dépôt en vue de leur destruction. Elles n'ont pas été transférées à des forces locales".










Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter









Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook