Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

Les mesures de restriction se renforcent autour de la Méditerranée


La situation liée à la pandémie évolue pratiquement chaque jour, avec dans certains pays des mesures prises région par région ou ville par ville. English version



La plupart des villes méditerranéennes sont sous confinement ou couvre-feu (photo : F.Dubessy)
La plupart des villes méditerranéennes sont sous confinement ou couvre-feu (photo : F.Dubessy)
MEDITERRANEE. La France limite pour l'instant ses restrictions à un couvre-feu à 18h. De nombreux secteurs d'activité sont fermés : culture, restauration, bars, salles de sport...

En Espagne, le nombre de cas (près de 40 000 le 13/01) et de décès (195 le 13/01) enregistre des records. Chaque région met en place sa politique, avec généralement un couvre-feu, le bouclage de certaines villes, comme en Catalogne, et la fermeture des commerces jugés non essentiels.

Le Portugal vient d'annoncer un nouveau confinement généralisé à partir de vendredi 15 janvier 2021. Comme en Espagne, l'épidémie se trouve à son plus haut niveau (plus de 10 000 cas et 156 morts le 13/01). Les écoles, tribunaux et lieux de culte resteront ouverts. L'élection présidentielle du 24 janvier 2021 est maintenue.

Reconfinement partiel en Italie où les mesures de lutte contre l'épidémie varient en fonction du niveau de risque. Les nouvelles mesures en vigueur à partir du 16 janvier interdisent les déplacements entre régions. Le couvre-feu (22h à 5h) reste en place, avec fermeture des bars et restaurants à 18h. Les activités culturelles et sportives en salle sont toujours interdites, tout comme les remontées mécaniques dans les stations de ski.

Hausse des cas en Tunisie

Au Maroc (1266 cas et 26 décès le 14/01), pas de confinement, mais un couvre-feu de plus en plus précoce (20h) pour certaines activités (restaurants, cafés, commerces, grandes surfaces), à 21h pour tout le monde.

L'Algérie reste en alerte. Le couvre-feu de 19 h à 5 h est maintenu dans vingt-neuf wilayas, le transport inter-wilayas (train, cars, taxis) a repris, tout comme le fonctionnement des écoles coraniques. Les activités jugées à risque (mariages, sport en salle, culture, marché de vente de voiture d'occasion...) restent interdites dans vingt-neuf wilayas, alors que la restauration et les cafés ne peuvent toujours pas accueillir de clientèle.

Rien ne va plus en Tunisie où le nombre de morts (72 identifiés le 12/01) et de malades (3 632 nouvelles contaminations le 12/01) grimpe chaque jour. Le pays se reconfine du 14 au 18 janvier 2021, avec mise entre parenthèse de tous les types de rassemblement et interdiction de circuler de 15h à 5h du jeudi au dimanche. Les cours sont suspendus jusqu'au 24 janvier.

Chiffres également à la hausse en Égypte selon l'OMS (Organisation mondiale de la Santé), mais le pouvoir en place impose une chape de plomb sur l'information. Plus de 1 400 nouveaux cas seraient détectés quotidiennement. La plupart des professionnels de santé pensent que les chiffres officiels devraient être multipliés par quatre ou cinq pour s'approcher de la réalité. L’État a décidé d'ignorer la pandémie : les services publics, les entreprises, les écoles restent ouverts. La pays ne connaît ni confinement, ni couvre-feu, les restaurants et salles de spectacles fonctionnent.

Chiffres contestés en Turquie

Israël était déjà sous confinement, mais le gouvernement vient d'en durcir encore les règles. Les Israéliens ne peuvent se déplacer à plus d'un kilomètre de leur domicile, aller ou recevoir des gens, la majorité des commerces limite son activité aux livraisons, les écoles ont portes closes. Israël déplore 9 000 nouveaux malades chaque jour, pour, en moyenne, une quarantaine de décès.

Le Liban bat chaque jour son record de contamination (4 166 le 13/01). Il a opté pour un reconfinement qui a démarré le 14 janvier. Seules les personnes affectées à des tâches jugées essentielles peuvent se rendre sur leurs lieux de travail. Les magasins restent fermés et doivent livrer leurs marchandises.

Comme pour l’Égypte, les chiffres communiqués par le régime turc (10 000 cas et 174 décès par jour) sont largement contestés par les ONG et les professionnels de santé. Alors que le corps médical appelle à un confinement total, le gouvernement a mis en place un couvre-feu en semaine à partir de 21h00, limitant le confinement aux week-ends. Les touristes restent libre de circuler et de consommer librement à Istanbul.

La Grèce vient de prolonger son confinement, avec un enseignement en présentiel jusqu’au primaire, distanciel pour les collèges, lycées et universités. La Covid 19 fauche trente à quarante personnes par jour.

Gérard Tur
Vendredi 15 Janvier 2021

Lu 2833 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.