Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Les législatives en Israël débouchent sur une égalité entre Benyamin Netanyahou et Benny Gantz


Rédigé le Mercredi 18 Septembre 2019 à 10:29 | Lu 1015 commentaire(s)


Benyamin Netanyahou a perdu son pari en engageant des élections législatives anticipées (photo : Likoud)
Benyamin Netanyahou a perdu son pari en engageant des élections législatives anticipées (photo : Likoud)
ISRAËL. Israël se réveille ce mercredi 18 septembre 2019 en pleine incertitude sur son futur gouvernement. Les urnes des élections législatives - 92% des bulletins de vote dépouillés - ont accouché la veille d'une égalité entre le Premier ministre sortant Benyamin Netanyahou (Likoud - droite) et son grand rival Benny Gantz (parti Kahol Lavan - Bleu-Blanc). Ils obtiennent chacun trente-deux sièges sur les 120 que compte la Knesset, le Parlement israélien. Il leur aurait fallu compter soixante-et-un députés, en s'alliant à des formations proches, pour décrocher une majorité et éviter de se résoudre à créer une coalition avec un autre parti plus éloigné.

Les deux arbitres seront la "liste unie" des partis arabes et le parti Israel Beiteinou (russophone) de l'ex-ministre Avigdor Lieberman avec respectivement douze et neuf sièges. Reste que la "liste unie" et Benyamin Netanyahou refusent tout accord de gouvernement. "Il n'y aura pas et il ne peut y avoir de gouvernement qui s'appuie sur des partis arabes et antisionistes. Des partis qui nient l'existence même d'Israël en tant qu'Etat juif et démocratique", soulignait le Premier ministre au matin du mercredi 18 septembre 2019. Il entend "négocier pour former un gouvernement sioniste fort."

Benny Gantz a parlé lui de début de l'"entreprise de réparation de la société israélienne" et assuré "l'unité et la réconciliation sont devant nous".




Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation