Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Les islamistes conservent le pouvoir au Maroc



            Partager Partager

Le PJD reste majoritaire au sein de la Chambre des représentants (photo DR)
Le PJD reste majoritaire au sein de la Chambre des représentants (photo DR)
MAROC. Les élections législatives du 7 octobre 2016 au Maroc se soldent par la victoire du Parti justice et développement (PJD, déjà à la tête du gouvernement depuis cinq ans. Avec 125 sièges, le parti islamique conserve donc le pouvoir, talonné par le Parti authenticité et modernité (PAM) avec 102 sièges qui, huit ans seulement après sa création, devient le second parti marocain. Le parti Istiqlal (lutte contre l'indépendance) obtient 46 sièges et le Rassemblement national des indépendants (RNI) 37 sièges. Les grands perdants restent les partis de gauche et particulièrement la Fédération de la gauche démocratique (FGD) qui ne comptera que deux députés.

La participation a été faible avec seulement 43% de votants.

Il appartient désormais au roi de choisir le nom du premier ministre et surtout de redonner le pouvoir ou non à l'actuel, Abdelilah Benkirane. Aucun parti ne pouvant obtenir la majorité absolue des 395 sièges selon la constitution marocaine, le PJD devra mener désormais des tractations pour convaincre au moins soixante treize députés (majorité absolue à 198 sièges) et pouvoir constituer sa coalition. Le PAM a déjà annoncé durant la campagne électorale qu'il ne gouvernerait pas avec le PJD.


Lundi 10 Octobre 2016

Lu 1028 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Europe : contradictions internes et politique de voisinage en Méditerranée

Henry Marty-Gauquié, directeur honoraire de la BEI, membre du groupe de réflexion et d'analyse JFC Conseil.
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss