Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Les investissements de la Berd en Turquie ont atteint un record en 2021


Rédigé par Eric apim, le Mardi 22 Février 2022 - Lu 1010 fois


La Turquie a bénéficié de 2 mrds$ d'investissements de la Berd en 2021 (photo: F.Dubessy)
La Turquie a bénéficié de 2 mrds$ d'investissements de la Berd en 2021 (photo: F.Dubessy)
TURQUIE. Avec un montant de 2 mrds€, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) a battu son record des investissements réalisés en Turquie en 2021. Plus de 85% de cette somme a été acheminée vers le secteur privé et ces 2 mrds€ ont permis de mobiliser 572 M€ d'autres sources. 55% de l'enveloppe totale a concerné des projets favorisant le développement durable.

Sur cette année, la banque a ainsi accordé un prêt de 650M€ à Ford Otosan (coentreprise entre le constructeur américain et le turc Koc Holding) pour soutenir la production de véhicules commerciaux 100% électriques et hybrides rechargeables. Elle a également investit dans l'obligation verte d'Aydem Renewables en août 2021 (1,6 mrd$ - 1,41 mrd€ - levés au total par 131 investisseurs dont 75 M$ - 66,1 M€ - par la Berd).  Aydem Renewables opère vingt centrales hydroélectriques, trois fermes éoliennes, 1 usine géothermique et une centrale au biogaz dans quatre régions turques pour une capacité installée de 1 020 MW.

Enerjisa Enerji, principale compagnie d'électricité locale, a elle bénéficié d'un plan de financement complet sur cinq ans de 100 M$ (88,2 M€) de la Berd pour introduire un systèmes de comptage et des réseaux intelligents, numériser son réseau, améliorer la fiabilité de l'approvisionnement en électricité, intégrer les énergies renouvelables et des mesures en matière d'environnement, de santé et de sécurité.

La moitié des projets aidés concernés par l'égalité des genres

Parallèlement, neuf banques et sociétés de crédit-bail turques ont reçu une ligne de crédit pour un total de 826 M€ avec 35% de l'enveloppe dédiée à des projets verts. En plus de ces fonds, la Berd a accompagné une centaine de Pme par du financement ou du conseil et des financements. Notamment grâce à des partenariats de partage des risques avec les prêteurs locaux TSKB, Garanti BBVA Leasing et Akbank et pour répondre à la mise en place de chaînes d'approvisionnement durables et résilientes, l'accélération de la numérisation l'appui de la croissance des jeunes entreprises à fort potentiel et des entreprises dirigées par des femmes. Dans ce domaine, la banque a mis à la disposition de milliers d'entreprises turques dirigées par des femmes des prêts fléchés à hauteur de 600 M€ (dont 115 M€ déjà fourni par l'intermédiaire de Denizbank, Akbank et Yapi Kredi) dans le cadre de son programme "Women in Business".
Vingt des quarante-deux projets de la Berd en Turquie comprenaient une composante sur l'égalité des genres.

En 2021, la Berd a également été très active dans le domaine du transport. Elle a financé la ligne ferroviaire Ispartakule-Verkezkoy à hauteur de 150 M€ et l'extension de la ligne de métro d'Izmir jusqu'au district urbain de Buca (125 M€) ainsi que l'acquisition de 100 bus modernes et plus propres à Mersin pour 22 M€ composés d'un prêt de 15 M€ sur dix ans et d'une subvention de 7 M€.

"En ces temps difficiles, notre objectif est de préserver les acquis du développement économique et de créer des opportunités pour une reprise économique verte et inclusive de la Turquie après la pandémie", commente Arvid Tuerkner. Directeur général de la Berd pour la Turquie, il estime que la ratification par Ankara de l'Accord de Paris va ouvrir la voie à davantage d'investissements verts dans ce pays.

15,4 mrds€ investis par la Berd en Turquie

La Berd semble poursuivre sur la même tendance avec deux annonces sur la seule journée du lundi 21 février 2022.
La banque ouvre ainsi une ligne de crédit de 25 M€ à BNP Paribas Finansal Kiralama A.S.. Cette société de crédit-bail va pouvoir ainsi financer l'investissement des entreprises locales dans des équipements plus récents et d'une plus grande efficacité énergétique. L'opération s'inscrit dans la troisième phase du mécanisme de financement de l'énergie durable en Turquie (TurSEFF III), soutenu par l'Union européenne et le ministère du Trésor et des Finances de la République de Turquie. Lancée en 2010, TurSEFF III a permis de financer à hauteur de 719 M€ des banques commerciales et des sociétés de crédit-bail pour rétrocéder des prêts à plus de 2 200 projets de petites entreprises du secteur privé pour des investissements dans l'énergie durable.

Seconde signature, celle avec Dunya Varlik Yonetim A.S., principale société de gestion des Prêts non performants, pour faire face à l'augmentation de ces PNP dans son secteur bancaire en raison de la pandémie de Covid-19. Grâce à un prêt de 100 millions de livres turques (6,38 M€), Dunya Varlik (détenue à 12% par la Berd) pourra ainsi acheter de nouveaux portefeuilles en difficulté auprès des banques locales et d'autres institutions financières.

Depuis le début de ses opérations dans ce pays en 2009, la Berd a investi 15,4 mrds€ à travers 367 projets, dont la grande majorité dans le secteur privé.




   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info