Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les internautes se multiplient au Maroc grâce au programme Maroc Numeric 2009-2013




MAROC. Le Maroc enregistre la plus forte augmentation du nombre d'internautes en Afrique du Nord selon le cabinet international d'intelligence économique, Oxford Business Group.

L'étude démontre que la stratégie marocaine de développement de l'information et de l'économie numérique porte ses fruits. L'opération, baptisée Maroc Numeric 2009-2013 et lancée en 2009 par le Ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies, s'organise, "autour de quatre priorités stratégiques : la transformation sociale par les technologies de l’information (TI) ; l’orientation des services publics vers les usagers ; l’informatisation des petites et moyennes entreprises (PME) ; le développement de l’industrie des technologies de l’information au niveau national".

Les résultats ne sont pas faits attendre : le nombre d'internautes s'est multiplié (49% de la population dorénavant) et il s'agirait selon le cabinet "d’un des taux les plus hauts d’Afrique du nord et le déploiement de la technologie 4G et des réseaux de fibres optiques prévu pour cette année devrait permettre à encore plus de Marocains de se connecter". Le cabinet surenchérit : en moins de trois ans, le pays aurait enregistré une hausse globale du nombre d’abonnements à Internet de 300%.
Le Maroc enregistre la plus forte augmentation du nombre d'internautes en Afrique du Nord (OBG)
Le Maroc enregistre la plus forte augmentation du nombre d'internautes en Afrique du Nord (OBG)

Les entreprises sont les premières concernées par l'équipement et l'accès à Internet, le cabinet rapporte ainsi que "selon l’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT), 98% des entreprises marocaines de plus de 10 employés étaient équipées d’ordinateurs en 2010, parmi lesquelles 91% bénéficiaient d’un accès à Internet".

Mais le cabinet note certains freins au développement du réseau : le coût et le taux d'équipement en ordinateur. Le coût du haut débit reste élevé pour la plupart des Marocains, "bien que le Maroc ait réussi à se doter de prix parmi les plus bas d’Afrique et d’un des taux de pénétration les plus hauts du continent (...) en septembre 2010, la facture mensuelle moyenne de l’ADSL était de 116 dirhams (10,4 €) alors que la facture de 3G était de 37 dirhams (3,3 €)". D'autre part, le taux d’équipement en ordinateur étant bas (34% des foyers équipés d’un ordinateur personnel), l'agence dénombre 8 millions d'internautes qui accèdent à Internet depuis des cybercafés.

Voir l'ensemble du rapport




Jeudi 3 Mai 2012



Lu 2911 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.
















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA