Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Les fermes turques de noisettes exploiteraient les réfugiés syriens



            Partager Partager

Le Nord de la Turquie produit 70% des noisettes vendues dans le monde, notamment à Ordu (photo) qui représente 50% de la production mondiale (photo : F.Dubessy)
Le Nord de la Turquie produit 70% des noisettes vendues dans le monde, notamment à Ordu (photo) qui représente 50% de la production mondiale (photo : F.Dubessy)
TURQUIE. Selon une enquête publiée lundi 29 avril 2019 par le New York Times, quelque 200 000 réfugiés syriens - dont des enfants - seraient embauchés dans les 600 000 fermes de noisettes du Nord de la Turquie. Ils seraient exploités, souvent sans contrat, avec des salaires de misère (9€ par jour), dans des conditions de travail très difficiles sur des terrains parfois accidentés, de 7h du matin à 19h et sept jours sur sept dans la plupart des fermes (99% selon une étude de 2017 de la Fair Labor Association (Association pour le travail équitable). Leur situation s'est détériorée depuis le début de la guerre civile en Syrie en 2011.

Le code du travail turc ne s'applique pas pour les entreprises agricoles de moins de cinquante salariés et ces exploitations sont toutes des petites structures. "En six ans de suivi, nous n'avons jamais trouvé en Turquie une seule exploitation de noisettes dans laquelle toutes les normes de principe pour un travail décent soient respectées", souligne dans le reportage du quotidien américain Richa Mittal, directeur de la recherche et de l'innovation à la Fair Labor Association.

Cette région de la Turquie fournit 70% des noisettes produites dans le monde entier, notamment pour la fabrication des pâtes à tartiner (le Nutella notamment) mais aussi les barres de chocolat (Nestlé) ou encore les chocolats (Godiva) qui sortent des usines de la compagnie turque Yildiz. Cette industrie rapporte jusqu'à 1,8 mrd$ (1,6 mrd€) par an.

Le groupe Ferrero, fabricant du Nutella et qui achète un tiers des noisettes récoltées en Turquie, a réagit à cet article indiquant être "déterminé à fournir à ses employés des conditions de travail sûres et décentes" et demande à ses "agriculteurs indépendants de faire de même". Dans son dernier rapport de responsabilité sociale des entreprises (Glocal Care), édité fin novembre 2018, l'industriel italien certifiait que "50% des noisettes sont traçables". Ferrero évoquait un objectif, à l'horizon 2020, de 100% de noisettes tracées et de 100% de fournisseurs engagés pour produire mieux.


Jeudi 2 Mai 2019

Lu 1549 fois




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Mars 2012 - 15:14 La logistique s'adapte au marché du vin


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.