Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

Les énergies renouvelables comme passerelles pour un tourisme plus durable


partenariatSEM2014IEJ


La huitième Semaine économique de la Méditerranée à Marseille a offert une tribune aux acteurs des énergies renouvelables; La transition énergétique va permettre de développer un tourisme plus responsable.


            Partager Partager

André Joffre, Président de l'IMEDER, présente les perspectives économiques d'une transition énergétique ( Photo : Myriam Brando)
André Joffre, Président de l'IMEDER, présente les perspectives économiques d'une transition énergétique ( Photo : Myriam Brando)

MEDITERRANEE. En cette huitième Semaine économique de la Méditerranée, la réflexion sur un tourisme responsable est au cœur des préoccupations. Le rapport du GIEC (Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat), rendu en cette année 2014, alarme les protagonistes économiques de la Méditerranée. Cette région se présente comme un point chaud du réchauffement climatique. Le secteur du tourisme s'impose donc comme un domaine prioritaire pour des actions de transition énergétiques s'appuyant sur la dynamique et l'orientation des marchés des Énergies Renouvelables et de l'Efficacité Énergétique.

Les chiffres demeurent inquiétants. Selon un rapport de l'Organisation mondiale du Tourisme (OMT), Les activités touristiques génèrent 60% des émissions de gaz à effet de serre en Méditerranée. « Le transport aérien est le plus utilisé dans cette région, et il devrait être doublé d'ici 2050, selon Annick Delhaye, vice-présidente du Conseil Régional PACA. Si aucune mesure n'est mise en place, nous assisterons à une augmentation de 150% des émissions de gaz à effet de serre. » Le développement des énergies renouvelables pour un tourisme plus écologique reste donc une « responsabilité » , selon les mots de la vice-présidente, « et non une contrainte ».

La chargée de coopération régionale en Méditerranée de l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise Énergétique a d'ailleurs souligné que « les touristes consomment beaucoup plus que les habitants » selon les pays.


Vers un partage des expériences

L’Institut Méditerranéen des Énergies Renouvelables (IMEDER), réunissait des acteurs de cette transition énergétique pour proposer des solutions. Les buts des différents représentants étaient tous similaires : réduire les impacts environnementaux créés par le tourisme.

"Aujourd'hui, le monde évolue très vite, nous sommes en train de changer de société, souligne André Joffre, président de l'IMEDER, la transition énergétique offre des moyens de créer des richesses. Nous sommes à l'aube d'une technologie récente en matière d'Energies Renouvelables."

Pour ce faire, l'Association Méditerranéenne des Agences Nationales de Maîtrise de l'Energie (Ademe), propose la mise en place de formations pour l'installation d'énergies renouvelables, la mise en œuvre de projets, et le partage d'expériences entre les pays.

De l'avis unanime, l'urgence semble de mise.

Lundi 10 Novembre 2014




Dans la même rubrique :
< >