Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Les élus locaux de Méditerranée inquiets pour le partenariat euro-méditerranéen



            Partager Partager

L'Europe doit finaliser en 2011 le budget de sa politique de voisinage 2014-2020
L'Europe doit finaliser en 2011 le budget de sa politique de voisinage 2014-2020
MEDITERRANEE. Les collectivités locales du nord et du sud de la Méditerranée s'inquiètent que la Méditerranée ne soit plus une priorité européenne. 

Depuis plusieurs mois, la crise économique ou encore les problèmes de soutien à l'euro ont logiquement donné la priorité aux problèmes financiers et à l'emploi, mais relégué à l'arrière plan le partenariat euroméditerranéen. 

La relance de ce partenariat pourrait passer par une plus étroite collaboration avec les élus locaux, ont estimé les représentants d’une soixantaine de collectivités (gouvernorats, régions, villes, départements…) des pays du pourtour de la Méditerranée, réunis lundi 3 mai 2010 à Barcelone à l'occasion du 2ème Forum des autorités régionales et locales de la Méditerranée.

Programmée un mois avant le prochain sommet de l’Union pour la Méditerranée (UPM) qui se tiendra à Barcelone, cette réunion voulait dresser un bilan de ce qui a été réalisé depuis le lancement de l’UPM à Paris en juillet 2008 et finaliser une déclaration commune à destination des chefs d’Etat de l’UPM afin d’insister sur l’importance du partenariat euro-méditerranéen.

Risque de déception

Car faute de moyens et de réelle volonté politique, ce partenariat est aujourd’hui menacé, assure Michel Vauzelle, vice président de l’Assemblée régionale et locale euro-méditerranéenne (ARLEM) et président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (France).

 Les élus locaux souhaitent « que cette conférence de Barcelone débouche sur quelque chose de solide, c'est-à-dire qu'il y ait des moyens et non pas simplement des déclarations d'intentions », insiste-t-il.

« Si les moyens existent pour les banques pourquoi n’existeraient-ils pas pour nos peuples et nos peuples frères du sud ? ». Selon lui, le risque d'une nouvelle déception des pays du sud et de l'est de la Méditerranée est à nouveau très fort et pourrait remettre en cause la stratégie de l'UPM.

Pourtant, les élus du pourtour méditerranéen estiment que les projets prioritaires de l'UPM offrent de nombreuses possibilités pour la participation des autorités locales et régionales et « leur implication en amont du processus (...) est certainement une des garanties pour atteindre les résultats attendus ».

Ils veulent ainsi être étroitement associées aux négociations sur « la future politique de voisinage de l’Union européenne (UE) qui constituera le cadre politique et budgétaire des relations euro-méditerranéennes pour la période 2014-2020 ».


Lire aussi : L'ARLEM plaide pour une Union pour la Méditerranée proche des villes et des régions
                    ARLEM regroupera les collectivités territoriales du nord et du sud de la Méditerranée

Brigitte Challiol

Mardi 4 Mai 2010

Lu 2530 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Décembre 2018 - 12:05 L'Espagne augmente son salaire minimum de 22%


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle

Israël : Existe-t-il une alternative politique à Benyamin Netanyahou ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss