Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Les députés français acceptent la privatisation de la Française des jeux et d'ADP



            Partager Partager

Les députés suivent le gouvernement sur les privatisations (photo : Assemblée nationale)
Les députés suivent le gouvernement sur les privatisations (photo : Assemblée nationale)
FRANCE. L'Assemblée nationale française a accepté, jeudi 4 octobre 2018 dans le cadre de la loi Pacte actuellement en discussion dans l'hémicycle, la privatisation de la Française des jeux (FDJ) et d'Aéroports de Paris (ADP) souhaitée par le gouvernement.

Bruno Le Maire, ministre français de l'Economie et des Finances va pouvoir désengager l'Etat de ces trois entreprises dont il détient respectivement 72, 50,63 et 24,1%. La législation actuelle - fixant des participations minimales - l'empêchait de la faire sans le feu vert des députés.

L'Etat devra cependant conserver "au minimum" 20% de FDJ. Mais pourra vendre tout ou partie de sa participation dans ADP estimée à 9,5 mrds€. La licence d'exploitation par le privé des aéroports parisiens sera cependant limité à soixante-dix ans, l'Etat reprenant ensuite la pleine propriété du foncier et des infrastructures. " Le prix de cession du groupe ADP sera supérieur à la somme des futurs dividendes actualisés. Sinon nous ne ferions pas l'opération ! (…) Et comme l'entreprise se porte bien, il vaut mieux vendre lorsque le cours est haut ", souligne Bruno Le Maire qui n'a pas encore précisé combien de parts vont être vendues. La cession ne devrait pas s'effectuer avant mi-février 2019, soit la date de publication des résultats annuels d'ADP.

Les députés doivent encore se prononcer sur le désengagement de l'Etat d'Engie dont il détient aujourd'hui 24,1% des parts. La loi l'oblige à être présent à hauteur du tiers du capital de l'ex-Gaz de France.


 

Jeudi 4 Octobre 2018

Lu 1356 fois




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Novembre 2018 - 15:58 Deux nouveaux points de passage à Chypre



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.