Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Les députés européens s'opposent à l'importation d'OGM



            Partager Partager

Les euro-députés ne veulent pas des OGM (photo : F.Dubessy)
Les euro-députés ne veulent pas des OGM (photo : F.Dubessy)
UNION EUROPÉENNE. Alors que la Commission européenne proposait d'autoriser les importations de produits contenant ou dérivés d'un maïs et d'un coton génétiquement modifiés pour résister à certains herbicides, le Parlement européen a voté une résolution s'opposant à ce projet par 425 voix pour, 230 contre et 27 abstentions. Selon les euro-députés, "l’importation de produits issus du coton génétiquement modifié GHB119 ne devrait pas être autorisée, car elle encouragerait l’utilisation dans le monde d’herbicides basés sur le glufosinate d’ammonium (auxquels ce coton est résistant), cette substance étant classifiée comme reprotoxique dans l’Union".

Par ailleurs, par 435 voix pour, 216 contre et 34 abstentions, dans une autre résolution non contraignante, le Parlement européen s'oppose à la mise sur le marché de produits issus du maïs génétiquement modifié DAS-40278-9. Les euro-députés soulignent "les inquiétudes de la recherche indépendante quant aux risques de la substance active herbicide 2,4-D, auxquels ce maïs est résistant, pour le développement de l'embryon et la perturbation endocrinienne, entre autres".

Ces OGM (organismes génétiquement modifiés) sont développés par la société Monsanto.

"Nous n'accepterons plus aucune demande d'autorisation OGM tant que les procédures ne seront pas revues", indique dans un communiqué Marc Tarabella, en charge de la Protection des consommateurs et de l'Agriculture au Parlement européen. Déjà en 2015, l'institution avait rejeté la proposition de la Commission visant à donner la possibilité aux Etats membres d'interdire l'utilisation des OGM sur leur territoire. "Cette décision favorisait les multinationales, mais surtout traduisait la lâcheté de la Commission qui n'ose pas refuser les OGM sur le territoire européen alors qu'une large majorité des Etats membres et de citoyens sont défavorables à l'exploitation d'organismes génétiquement modifiés", rappelle Marc Tarabella.

Dix-neuf Etats membres sur vingt-huit ont demandé une interdiction des OGM sur tout ou partie de leur territoire.


Jeudi 18 Mai 2017

Lu 3478 fois




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Mars 2012 - 15:14 La logistique s'adapte au marché du vin



1.Posté par JMS le 19/05/2017 14:52
Un petit pas vers le bon sens ! Quid du soja transgénique ? Les cultures transgéniques sont un véritable crime contre l'humanité et la biodiversité ! Marchandisation des semences, perte de la biodiversité, pollution des sols, accaparement des terres agricoles, tueur d'abeilles, herbicides cancérigènes pour les populations locales...


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss