Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

Les déchets source de richesse


partenariatSEM2014IEJ


            Partager Partager

Avec 60% de ses déchets issus de matière organique, la Tunisie mise sur le compost. Photo Bernard Royo.
Avec 60% de ses déchets issus de matière organique, la Tunisie mise sur le compost. Photo Bernard Royo.
FRANCE. La collecte et la valorisation des déchets ménagers constituent un des enjeux principaux du développement durable. « Changer notre relation et considérer nos déchets comme une ressource de richesse devient une nécessité » explique Aymeric Bajot, chargé de mission Accès aux Services Essentiels au sein du groupe Suez. Pour le compte de la municipalité de Meknès (Maroc), Suez doit réhabiliter la décharge publique de la ville et construire un centre de tri. En dix ans, la production de déchets ménagers a augmenté de 15% au Maroc.

Dans un pays où le secteur informel représente 40% de l’économie globale, Suez a participé à la création d’une coopérative. Le but est de fournir un cadre juridique aux chiffonniers qui récupèrent toutes sortes de matériaux dans les décharges pour les revendre. Ce recyclage « sauvage » est particulièrement présent dans les pays du sud de la Méditerranée. L’encadrer constitue un défi pour les Etats.

Il s'agit de mettre en place un circuit fermé au cours duquel les déchets ménagers seront recyclés puis transformés en matières premières. « En Tunisie, nous misons sur la production de compost. Car 60% de nos déchets sont issus de matière organique » ajoute Mounir Medhi, président de la commission de la santé, la propreté et la protection de l’environnement de la ville de Sfax (Tunisie). Soutenu financièrement et techniquement par le programme Med3R de l'Union européenne, dans lequel est aussi impliquée la Métropole Nice Côte d'Azur, la ville de Sfax a entamé un processus de valorisation du compost.

« La collaboration entre les pays du sud et ceux du nord est essentielle, à condition qu’elle soit égalitaire » conclut Jean-Louis Guigou, délégué général d’IPEMED.

Jeudi 5 Novembre 2015

Jean-Michel Ruscitto

Lu 1098 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Novembre 2015 - 18:05 Lancement du Prix Phenicia









RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss