Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Les croisières ont le vent en poupe à Gênes


Le port de Gênes est de plus en plus apprécié des croisiéristes. Au mois d'août 2009, l'escale de la capitale ligure a battu son record de fréquentation lui permettant d'espérer atteindre la barre des 650 000 passagers en 2009. Cet engouement pousse les autorités portuaires à lancer les travaux d'extension des infrastructures.


            Partager Partager

Le port de Gênes a accueilli près de 90 000 croisiéristes en août (photo DR)
Le port de Gênes a accueilli près de 90 000 croisiéristes en août (photo DR)
ITALIE. Au mois d’août 2009, le port de la capitale ligure a accueilli 89 222 croisiéristes, un chiffre en hausse de 58% par rapport au mois d’août 2008, record absolu depuis un quart de siècle.

L’embellie a d’ailleurs concerné la totalité de la saison estivale, puisque entre juin et août, la fréquentation a bondi de 27%, atteignant un pic inégalé depuis 1992 (211 370 passagers contre 166 168 sur la même période 2008).
 


 

Depuis le début 2009, le trafic passager a grimpé de 10%, un boom qui devrait permettre au premier port transalpin de franchir la barre des 650 000 croisiéristes sur l’ensemble de l’année.

 

 

Cet essor de la fréquentation touristique a d’ailleurs incité les autorités portuaires à engager un vaste plan de modernisation et d’extension des terminaux voyageurs. 


Objectif 700 000 croisiéristes en 2010

L’an prochain, le port lancera les travaux de dragage du bassin du Ponte dei Mille afin de permettre à ce terminal, qui jouxte le centre historique, d’accueillir les grands paquebots de MSC et Royal Carribean.
 


 

Autres chantiers annoncés : la modernisation du terminal du Ponte Andrea Doria, afin de rationaliser la gestion des flux des passagers, et la création d’un parking souterrain sous la calata Zingari, près de la gare ferroviaire. 
 


Durant ces travaux, l’accueil des paquebots sera assuré sur le môle Andrea Doria dont les bassins jouxtent ceux du Ponte dei Mille, indique Edoardo Monzani, directeur de la station maritime génoise.
 


 

Les croisiéristes devront toutefois supporter quelques désagréments puisqu’ils débarqueront dans un terminal en travaux.

 

 

Quant aux compagnies, elles devront prendre leur mal en patience : l’immobilisation des bassins du Ponte dei Mille entraînera une diminution de la capacité d’accueil de l’escale génoise en centre ville.

 

 

Cette réduction de voilure tombe mal, alors que le port s’attend à accueillir près de 700 000 croisiéristes en 2010. Edoardo Monzani compte sur « la compréhension » des compagnies maritimes pour passer cette période, rappelant qu’à terme, Gênes leur offrira « une structure d’accueil unique ».


Jeudi 1 Octobre 2009

Lu 2107 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.