Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Les conséquences du défaut de paiement de la Grèce



            Partager Partager

Le défaut de paiement de la Grèce envers le FMI est avéré ; pourtant, le pays continue de négocier avec ses créanciers. (Photo : CC-j Romei)
Le défaut de paiement de la Grèce envers le FMI est avéré ; pourtant, le pays continue de négocier avec ses créanciers. (Photo : CC-j Romei)
GRÈCE. Le Fonds monétaire international (FMI) a indiqué mardi 30 juin 2015 au soir qu'Athènes ne lui avait pas remboursé les 1,5 mrd € qu'elle lui devait. La Grèce se trouve donc désormais en défaut de paiement, faute d'avoir pu trouver un accord préalable avec ses créanciers. La situation demeure inédite : pour la première fois, un pays développé se place en défaut vis-à-vis du FMI, créé en 1944. Néanmoins, cela ne signifie pas la fin des négociations, ni la sortie immédiate de la Grèce de la zone euro. 

Le FMI est en effet considéré comme un créancier spécial. De ce fait, les agences de notation ne jugeront pas forcément le pays en défaut de paiement sur l'ensemble de sa dette suite à cet événement. Malgré cela, Athènes doit affronter bientôt une autre échéance. Le 20 juillet 2015, le gouvernement grec devra rembourser à la Banque centrale européenne (BCE) 3,5 mrds €. Or, si un accord ou un remboursement n'ont pas lieu d'ici là, la BCE pourrait suspendre son aide d'urgence aux banques grecques, qui leur permet de ne pas s'effondrer. Cela obligerait la Grèce à plus ou moins court terme à sortir de l'euro. Elle ferait alors défaut sur l'ensemble de sa dette. 

Le système bancaire grec bénéficie donc d’un sursis, au moins jusqu’au référendum de dimanche 5 juillet 2015 annoncé par surprise à la fin de la semaine dernière par Alexis Tsipras. Un nouvel Eurogroupe doit se tenir mercredi 1er juillet à 17h30. Alexis Tsipras pourrait annuler son référendum, ou bien décider de faire campagne pour le "oui" à condition que les autres membres de la zone euro s'engagent à restructurer sa dette.

Lire aussi : La Grèce peut-elle quitter l'Euro ? Peu importe !

Marie Maheux
Mercredi 1 Juillet 2015

Lu 1581 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Publireportage


MED’INNOVANT AFRICA pour imaginer la ville méditerranéenne de demain


Publireportage
Publireportage Euroméditerranée








Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.