Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Les compagnies aériennes arabes coopèrent


Rédigé par A. Belkessam, à ALGER, le Jeudi 8 Novembre 2012 - Lu 1577 fois


Air Algérie signe avec six compagnies pour une coopération dans la maintenance (photo AIR ALGERIE TECHNIQUE)
Air Algérie signe avec six compagnies pour une coopération dans la maintenance (photo AIR ALGERIE TECHNIQUE)
ALGÉRIE / PAYS ARABES. Air Algérie a signé le 7 novembre 2012 à Alger un mémorandum d’entente avec six compagnies arabes dans le domaine de la maintenance aérienne.

"Les compagnies aériennes algérienne, égyptienne, saoudienne, qatarie, koweïtienne, émiratie et celle du echark el aoussat ont signé un mémorandum d’entente pour coopérer dans le domaine de la maintenance aéronautique ", annonce le secrétaire général de l’Organisation des compagnies aériennes arabes (AACO), Abdelouahab Toufaha.

Le mémorandum permettra aux compagnies signataires d’échanger des pièces de rechange, d’opérer graduellement des achats groupés de pièces de rechange et de créer des bases de maintenance spécialisées

Les revenus des compagnies arabes enregistrent une augmentation de 14,3% en 2011 alors que le nombre de passagers transportés par ces compagnies grimpe de 4,6% pour atteindre 125 millions de voyageurs.

La part de marché des compagnies aériennes arabes progresse de 5,7% en 2011.

Le maintien de la taxe carbone provoquera des conflits commerciaux

 
Les travaux de la 45e Assemblée générale de l’AACO organisée à Alger les 5,6 et 7 novembre 2012 ont également abordé la question de la taxe carbone imposée par l’Union européenne à tout avion survolant son espace aérien. "S’obstiner à vouloir maintenir la taxe carbone provoquera des conflits commerciaux qui ne serviront ni l’environnement ni l’économie mondiale", soulignent les dirigeants des compagnies arabes dans un communiqué.

Cette taxe, entrée en vigueur le 1er janvier 2012, oblige les compagnies opérant dans l’Union européenne, quelle que soit leur nationalité, à acheter l’équivalent de 15% de leurs émissions de CO2, soit 32 millions de tonnes, pour lutter contre le réchauffement climatique. Selon l’Association internationale du transport aérien (IATA), l’imposition de cette taxe représenterait une surcharge de 23,8 mrds $ pour le secteur de l’aviation sur les 8 prochaines années.

Les membres de l’AACO demandent que la question de la protection de l’environnement et des émissions de carbone doit être prise en charge dans le cadre d’un dialogue international, animé sous la bienveillance de l’IATA.




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info