Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Les caisses d'épargne espagnoles doivent se convertir en banques



            Partager Partager

Le plan a pour objectif « d'améliorer la gestion des caisses » (photo F. Matéo)
Le plan a pour objectif « d'améliorer la gestion des caisses » (photo F. Matéo)

ESPAGNE. La restructuration des caisses d'épargne espagnoles est désormais l'une des priorités du gouvernement de José Luis Rodriguez Zapatero. 


 

Un porte-parole de la Moncloa, siège du gouvernement à Madrid, a même fixé clairement le cap, selon les termes rapportés par le quotidien El Pais : « Toutes les caisses d'épargne doivent se convertir en banques ».

 

De fait, la Banque d'Espagne a déjà énoncé les bases d'un changement indispensable, compte tenu de la fragilité des caisses d'épargne, pour certaines à la limite de la faillite. Car la politique de regroupement de caisses s'avère aujourd'hui insuffisante face au manque de liquidités.

 

Il est donc urgent de pouvoir permettre l'ouverture du capital à des entités privées, conformément au plan présenté par la Banque d'Espagne via le Fonds de Restructuration Ordonnée Bancaire (FROB ), quitte éventuellement à revoir les règles de fonctionnement des caisses pour leur permettre un meilleur accès au marchés financiers.

 

Cependant, en raison du climat de morosité lié à la crise, le FROB n'exclue pas non plus la possibilité, « en dernier recours », d'une prise de participation directe de l'État dans le capital des caisses régionales, ce qui signifierait une nationalisation provisoire.

 

Ce dernier scénario est à prendre au sérieux, compte tenu des importants besoins financiers auxquelles les caisses pourraient être confrontés, et qui pourraient nécessiter jusqu'à 60 mds€.

 

Le plan de restructuration des caisses d'épargnes du gouvernement espagnol a en tout cas éveillé la suspicion des agences internationales de notation financière, notamment le cabinet londonien Fitch


 

En clair : une trop forte « recapitalisation publique » des caisses pourrait conduire les agences de notation à revoir à la baisse leurs appréciations concernant l'Espagne, et entrainer à nouveau ce pays dans une spirale de discrédit économique.


Lundi 24 Janvier 2011

Lu 1283 fois




Dans la même rubrique :
< >

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.