Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les banques françaises délocalisent au Portugal




Le Crédit Agricole suit l'exemple de ses concurrents et délocalise au Portugal. Photo Crédit Agricole.
Le Crédit Agricole suit l'exemple de ses concurrents et délocalise au Portugal. Photo Crédit Agricole.
Le Crédit Agricole suit l'exemple de ses concurrents et délocalise au Portugal. Photo Crédit Agricole.
Le Crédit Agricole suit l'exemple de ses concurrents et délocalise au Portugal. Photo Crédit Agricole.
 FRANCE/PORTUGAL.  Selon le quotidien Le Monde, le Crédit Agricole va délocaliser en avril 2018 une partie de son informatique à Lisbonne. Déjà externalisées, ces activités vont donc échapper aux sous traitants français au profit de leurs homologues portugais. La banque verte espère réaliser 30% d'économie sur ce type de prestations.

En 2017, le groupe a généré 3,65 mrds € (+3%) de bénéfice net en dépit d'une surtaxe exceptionnelle de 300 M€ imposée aux grandes sociétés par le gouvernement français. Le Crédit Agricole n'exerce pas d'activité commerciale au Portugal. Second actionnaire de Banco Espírito Santo, il a perdu plus de 700 M€ au moment du démantèlement.

 

Deux autres groupes bancaires français ont déjà cédé aux sirènes portugaises. En 2016, BNP Paribas et Natixis ont délocalisé une partie de leurs activités au Portugal. BNP a supprimé plusieurs dizaines de postes en France, en Belgique et en Suisse, pour transférer un partie de l'activité des services ressources humaines, analyse crédit et finance en Lituanie. Natixis a de son coté délocalisé une grande partie de ses activités informatique à Porto, au nord du pays, détruisant en France entre 2016 et 2019 environs 600 postes de prestataires de services. Avec à la clé une économie évaluée à une trentaine de millions d'euros.

 



Arthur Maffren


Jeudi 22 Février 2018



Lu 3113 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

Marseille, future «perle» sur une «Route de la soie» ?


avis d'expert

Jean Fouqoire, urbaniste (e.r.), associé au groupe d'analyse de JFC Conseil


Le FMI adopte les principes de régulation du Conseil islamique de stabilité financière

Christos Alexakis, professeur associé ESC Rennes et Ezzedine Ghlamallah, consultant, confondateur de SAAFI...

 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

















Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
EMNES         Medener
 
Femise      Euromediterranee
 
Ipemed  APIM