Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Les banques espagnoles réduisent leurs réseaux d'agences



            Partager Partager

Plus d'un tiers des agences bancaires espagnoles ont disparu en six ans (photo F. Matéo)
Plus d'un tiers des agences bancaires espagnoles ont disparu en six ans (photo F. Matéo)
ESPAGNE. Les banques espagnoles continuent de réduire sensiblement la voilure, en resserrant leurs réseaux d'agences. Cet ajustement s'est traduit par la fermeture de 1 933 succursales dans tout le pays au cours des douze derniers mois, selon les chiffres de la Banque d'Espagne.

Celà représente une diminution de 8,6 % du nombre d'agences en un an. Cette baisse demeure quasiment identique à celle qui avait été enregistrée au cours de l’exercice précédent, c'est à dire au cours de la période la plus active de privatisation des caisses d’épargne, absorbées par les banques.
 
C'est logiquement la principale entité bancaire espagnole qui donne le ton de cette tendance : Banco Santander a ainsi baissé le rideau de 962 agences entre septembre 2013 et septembre 2014. C'est ici aussi le résultat du « redimensionnement » d'un réseau où ont été intégrées les vitrines de Banesto et Banif. Paradoxalement, la réduction du nombre d'agences ne correspond donc pas à une baisse d’activité, mais s'avère au contraire le résultat de la croissance de Banco Santander. La banque a d'ailleurs conforté sa première place a classement des banques espagnoles.
Les autres grandes entités ont appliqué la même politique : Bankia a ainsi supprimé 453 vitrines, et Caixabank compte 235 succursales en moins. À noter cependant que cette banque catalane dispose toujours du plus grand réseau d'agences en Espagne, avec 5 685 implantations.
 
Ces contractions de réseaux coïncident avec une diminution des effectifs : Santander, Bankia et BBVA perdent respectivement 3 002, 2 748 et 1 502 salariés en un an ! Les seules enseignes qui échappent à cette tendance sont Banc Sabadell (+ 439 salariés) et Bankinter (+ 107 salariés).
 
La mutation de la carte des réseaux bancaires espagnols révèle surtout le nécessaire ajustement d'une offre qui était sur-dimensionnée, puisque depuis le début de la crise économique et financière, en 2008, plus d'un tiers des agences bancaires ont disparu. Sur les 46 000 succursales recensées voici six ans en Espagne, il n'en reste plus que 32 800… pour l'instant. 

Mercredi 12 Novembre 2014

Lu 3592 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.