Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les agents municipaux marseillais vont devoir travailler 40 heures de plus




Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, remet de la légalité dans le temps de travail de ses fonctionnaires (photo : F.Dubessy)
Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, remet de la légalité dans le temps de travail de ses fonctionnaires (photo : F.Dubessy)
BOUCHES-DU-RHÔNE. Réuni lundi 9 avril 2018, le Conseil municipal de Marseille a voté un allongement du temps de travail de ses agents municipaux. Les quelque 12 000 salariés de la mairie de Marseille voient leur temps de travail augmenter de 40 heures par an.

Cette décision, déjà annoncée en février 2018, a été prise pour se mettre en légalité avec la durée légale du temps de travail dans la fonction publique égale à 1 607 heures par an. La Cour régionale des comptes avait relevé dans des rapports en 2006 puis en 2013 que les agents municipaux marseillais n'avaient travaillé que 1 567 heures par an. L'institution évaluait à 10 M€ par an, soit l'équivalent de 280 temps plein, cette anomalie.

Le système de travail réduit instauré en 2002 perdurait depuis avec l'octroi d'une semaine supplémentaire d'hiver de congés, douze jours pour un enfant malade, onze jours de RTT, sans compter les trois jours du maire.

Les pratiques au Samu social (aide aux sans domicile fixe) ont principalement alerté la justice. Ses employés bénéficiaient de huit jours de congés pour huit jours de travail.

Une enquête judiciaire du Parquet national financier se trouve actuellement en cours sur ce dossier et touche également d'autres services.

La mise en place des nouveaux horaires est fixée au 1er janvier 2019. Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, assure qu'"il ne s'agit pas de revenir en arrière sur les avantages acquis, encore moins de régression sociale."




Lundi 9 Avril 2018



Lu 2581 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

L'égalité dans le partage successoral, qu'est-ce qui gêne les musulmans ?


avis d'expert

Razika Adnani Philosophe et écrivaine. Associée au groupe d'analyse de JFC Conseil

 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA