Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Les acheteurs de gaz égyptien se tournent vers Tethys Sea



            Partager Partager

Les entreprises israélienne doivent trouver un palliatif au gaz égyptien d'El Arish. Photo DR.
Les entreprises israélienne doivent trouver un palliatif au gaz égyptien d'El Arish. Photo DR.
ISRAËL/EGYPTE. Après Le sabotage du pipeline de gaz égyptien d'El Arish au nord du Sinaï, mercredi 26 avril 2011, qui a coupé l'alimentation d'Israël et de la Jordanie, les clients d'East Mediterranean Gas Company (EMG) ont dû faire appel à un autre fournisseur : Tethys Sea, détenu par la compagnie Américaine  Noble Energy et l'Israélienne  Delek Group.

La première à s'être tournée vers Tethys Sea est l'Israel electric Corporation (IEC), la compagnie nationale d'électricité israélienne. L'IEC achetait déjà 55% du gaz naturel qu'elle consommait à Tethys Sea , qui lui fournissait  2,5 milliards de m³ de gaz par an.

Les transactions commerciales avec Tethys Sea sont basés sur des accords de "spot-market", ce qui revient bien plus cher que le gaz égyptien. Le montant de la consommation en gaz de l' IEC augmentera d'1.5M$ (1M€) par jour.

Les fabricants d'engrais Makhteshim-Agan Industries ont aussi établi un contrat d'urgence avec Tethys Sea, alors qu'ils venaient de conclure un accord avec l'East Mediterranean Gas Company pour qu'elle leur fournisse 40 millions de m³ de gaz égyptien pendant les cinq prochaines années pour 6 M $ (4M€) par an.

L'usine Nesher Cement à Ramle qui avait un accord de 125 M$ (84 M€) avec l'East Mediterranean Gas Company negocie actuellement avec Tethys Sea.

Les clients d'EMG devront prendre à leur entière charge l'augmentation des coûts engendrée par l'incident. Leur contrat avec la compagnie égyptienne stipule en effet qu'une attaque terroriste est un  cas de "force majeure", en dehors de la responsabilité  d'EMG.

Cet incident suit de quelques mois l'explosion d'un conduit au même endroit qui avait coupé l'alimentation en gaz vers Israël et la Jordanie  pendant cinq semaines.

Lire aussi :
Les exportations de gaz égyptien vers Israël et la Jordanie sont stoppées

Hélène Machline à JÉRUSALEM
Vendredi 29 Avril 2011

Lu 1598 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 11 Mars 2020 - 16:00 Pétrole : l'Algérie sonne le tocsin


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.