Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Les Syriens bravent l'interdiction de manifester sous les tirs à balles réelles des autorités



            Partager Partager

Les manifestations ont touché plusieurs villes syriennes (photo DR)
Les manifestations ont touché plusieurs villes syriennes (photo DR)
SYRIE. Le ministre syrien de l'intérieur avait prévenu. Malgré l'abolition de l'état d'urgence, les manifestations restaient interdites en Syrie.

Comme prévu, les opposants se sont pourtant réunis dans plusieurs villes du pays vendredi 22 avril 2011 pour réclamer la fin du régime de Bachar Al Assad. 

Selon les organisations des droits de l'homme, les forces de sécurité ont ouvert le feu à balles réelles et il y aurait plusieurs morts (une cinquantaine selon des militants et ce bilan pourrait encore s'alourdir) et blessés notamment à Douma, Homs et Hama.

Dans les autres villes comme Qamishli (5 à 6 000 manifestants) et Deraa (10 000 manifestants) et quelques quartiers de la capitale Damas, des mouvements de foule ont également eut lieu après la prière du vendredi.

A Qamishli, les manifestants ont choisi de s'unir faisant fi des confessions. Arabes, kurdes, chrétiens assyriens marchaient ensemble.

Pour la première fois des pancartes appelant à l'annulation de l'article 8 de la constitution (posant le principe du monopole du parti Baas) ont été aperçues. 

Selon Amnesty International, depuis le début des manifestations voici un mois, quelques 230 personnes auraient été tués en Syrie.


Vendredi 22 Avril 2011

Lu 1705 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.