Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

Les Pôles Mer Méditerranée et Bretagne Atlantique relabellisés pôles de compétitivité jusqu'en 2022




Les Pôles mer vont pouvoir continuer leur action au moins jusqu'en 2022 (photo : F.Dubessy)
Les Pôles mer vont pouvoir continuer leur action au moins jusqu'en 2022 (photo : F.Dubessy)
FRANCE. Les Pôles Mer Méditerranée et Bretagne Atlantique obtiennent leur nouvelle labellisation valable jusqu'en 2022 de l'État français comme quarante-six autres pôles. Paris avait lancé, fin juillet 2018, un appel à candidature pour la labellisation des pôles de compétitivité sur la période 2019-2022.

"Piliers de la politique nationale d’innovation, en particulier au bénéfice des PME. Cette politique de soutien aux écosystèmes d’innovation est menée en partenariat étroit avec les collectivités territoriales. Depuis leur création, les Pôles Mer jouent un rôle décisif en tant qu’animateur, accélérateur et catalyseur de l’innovation maritime. Ce succès indéniable vaut tant par la qualité des projets accompagnés que par leur capacité à créer un environnement propice à l’innovation maritime", précise un communiqué publié mercredi 6 février 2019 par le Pôle Mer Méditerranée. Depuis leur création en 2005, les deux pôles ont labellisé 719 projets innovants représentant un budget global d'1,8 mrd€ de R&D (dont 603 M€ de financement public). Ils appuient leurs actions dans six domaines stratégiques : défense, sécurité et sûreté maritime; naval et nautisme; ressources énergétiques marines et minières; ressources biologiques marines; environnement et valorisation du littoral; ports, logistique et transport maritime.

Les pôles Mer s'impliquent aujourd'hui dans dix-sept projets européens sur des thématiques comme : océan profond, sécurité maritime, énergies marines renouvelables, application satellitaires, développement portuaire, plateformes offshore multimodales, alimentation aquacole, banque de données biologiques …

Un comité de pilotage et de coordination inter-régional réunissant les pôles Mer Méditerranée et Bretagne Atlantique (712 adhérents) permet de garantir la non redondance dans les projets innovants instruits par les deux pôles, de rechercher la complémentarité entre les acteurs des deux territoires, de se coordonner pour les actions à l’international et de participer ensemble à la gouvernance maritime.

Eric Apim
Mercredi 6 Février 2019

Lu 1573 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



grand angle

DES TALENTS AU SERVICE D'UNE NOUVELLE ÉCONOMIE


Les IDE de plus en plus sensibles aux ODD


Grand angle






Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




Guide de l'économie 2021



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.