Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Les Palestiniens veulent des élections avant la fin 2018


Rédigé par Eric Apim le Jeudi 23 Novembre 2017 | Lu 2500 commentaire(s)


La question des frontières de la Palestine restent posées (photo : OLP)
La question des frontières de la Palestine restent posées (photo : OLP)
PALESTINE. En réunion au Caire pendant deux jours, les principaux groupes palestiniens ont réclamé, mercredi 22 novembre 2017, l'organisation d'élections générales en Cisjordanie et dans la bande de Gaza au plus tôt. Dans un communiqué, ils appellent "la commission électorale et les parties concernées à lancer les préparatifs pour les élections présidentielles et législatives avant la fin 2018."

Le rapprochement entre le Fatah et le Hamas intervenu en octobre 2017 ouvre la voie, après dix ans de guerre fratricide entre les deux représentants du peuple palestinien, à ces scrutins pour doter l'Autorité palestinienne - qui va fixer le calendrier électoral - de plus de légitimité. Il s'agirait des premières élections depuis les législatives de 2006.

Dirigée actuellement par Mahmoud Abbas (Fatah), l'Autorité palestinienne s'apprête à reprendre la main sur la gestion de Gaza qu'elle avait perdu en 2007 chassée par le Hamas. Elle se verra transmettre tous les pouvoirs au 1er décembre 2017.

Les pourparlers du Caire, débutés mardi 21 novembre 2017, rassemblent treize formations politiques palestiniennes. Elles sont une pierre de plus dans la réconciliation des Palestiniens et la création d'un Etat palestinien.

Lire aussi :Cent ans après la Déclaration Balfour, le conflit israélo-palestinien n'est pas réglé










Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter









Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook