Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Les PME égyptiennes peinent à obtenir des crédits


Rédigé par Nina Hubinet, au CAIRE, le Vendredi 4 Juin 2010 - Lu 2628 fois

EGYPTE. Les banques égyptiennes ne font pas confiance aux petites et moyennes entreprises du pays qui ont du mal à trouver des financements.


Une rue commerçante du quartier de Muski, au Caire (photo Nina Hubinet)
Une rue commerçante du quartier de Muski, au Caire (photo Nina Hubinet)

EGYPTE. Les difficultés d’accès au crédit brident la performance des petites et moyennes entreprises (PME) égyptiennes qui contribuent pourtant au PIB du pays à hauteur de 80% et emploient les deux tiers de la population active.


Les PME égyptiennes – 90% des entreprises du pays – ont du mal à gagner la confiance des banques, ont constaté les participants d’une conférence sur les PME en Egypte, organisée par Global Trade Matters le 31 mai 2010 au Caire.


Le taux élevé de défaut de paiement concernant les crédits alloués aux PME – 12 à 13%  (contre 2% environ en Europe) - explique en partie les réticences des banquiers.


Rentabilité

« Il y a un problème dans la culture des entrepreneurs », a déclaré Ahmed Abu El-Saad, directeur exécutif de la banque égyptienne Delta Rasmala, lors de cette conférence. Les entreprises qui recherchent des financements pensent que l’argent qu’on leur prête est « gratuit », et ne sont pas conscientes des engagements qui vont avec un crédit, estime-t-il.


Par ailleurs certains banquiers considèrent qu’investir dans les PME n’est pas rentable : les prêts recherchés par les PME portent sur de trop petites sommes pour intéresser une grosse institution bancaire, a également souligné Ahmed Abu El-Saad.


Conditions légales draconiennes

Autre problème : les conditions légales d’obtention d’un crédit, très difficiles à remplir pour une PME égyptienne. La Banque Centrale d’Egypte exige en effet que l’entreprise candidate ait été soumise à des rapports d’audit sur ses états financiers pendant trois ans pour pouvoir obtenir un prêt.   



Or la plupart des PME égyptiennes n’ont pas de suivi financier extérieur, et ne peuvent donc pas être éligible pour un crédit. Seuls 20% des prêts accordés en Egypte aujourd'hui vont aux PME.


Des patrons influents du secteur ont essayé de convaincre la Banque centrale d’assouplir les conditions légales d’obtention d’un crédit pour le secteur, sans succès jusqu’ici.
















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info