Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Les Nations Unies tancent l'Algérie sur les droits de l'homme


Rédigé par , le Lundi 31 Mai 2010 - Lu 1664 fois


La délégation algérienne à des difficultés à répondre concrètement aux questions posées
La délégation algérienne à des difficultés à répondre concrètement aux questions posées
ALGERIE. La Fédération Internationale des Ligues des Droits de l'Homme (FIDH), la Ligue Algérienne de Défense des Droits de l'Homme - (LADDH) et le Collectif des Familles de Disparus en Algérie (CFDA) se félicitent en commun des conclusions du rapport sur l'examen de l'Algérie dans le cadre du Pacte international sur les droits économiques, sociaux et culturels (PIDESC) publié par le Comité des Nations Unies sur les Droits Economiques, Sociaux et Culturels.

Dans ce rapport, les experts ont souligné "la difficulté qu'avait la délégation algérienne à répondre de manière concrète, précise et convaincante aux questions qui lui étaient posées". Le Comité s'est également inquiété du "contexte général peu favorable à l’exercice plein et entier des droits fondamentaux prévus dans le Pacte " et a réaffirmé "la primauté du PIDESC sur la loi nationale et a regretté l’insuffisante diffusion des droits garantis par ce texte au sein du monde judiciaire et de la population algérienne."

La corruption est pointée du doigt

Les Nations Unies s'interrogent également sur le maintien de l’état d’urgence pour la dix-huitième année consécutive et recommandent au gouvernement algérien de « reconsidérer la nécessité du maintien de l’état d’urgence dans la mesure où il a un effet négatif sur la jouissance des droits économiques, sociaux et culturels ».

L'organisation pointe également du doigt la corruption dans ce pays et recommande à l'Algérie d'établir une Agence Nationale contre la Corruption. De même il insiste sur la persistance de la discrimination entre hommes et femmes dans la jouissance des droits économiques, sociaux et culturels.

Comme le précise la FIDH, "l'’Etat algérien est tenu de diffuser les observations finales du Comité le plus largement possible et à tous les niveaux de la société, et doit sans tarder prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre en œuvre l’ensemble des recommandations."

Lire la totalité du rapport "mal-vie" de la FIDH consacré à l'Algérie

Consulter les conclusions du Comité des Nations Unies sur les Droits Economiques, Sociaux et Culturels sur l'Algérie (voir fichier joint ci-dessous)















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info