Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Les États-Unis vont de nouveau aider financièrement les Palestiniens


Rédigé par Eric Apim, le Jeudi 8 Avril 2021 - Lu 829 fois


L'UNRWA permet de scolariser les réfugiés palestiniens (photo UNRWA/Taghrid Mohammad)
L'UNRWA permet de scolariser les réfugiés palestiniens (photo UNRWA/Taghrid Mohammad)
PALESTINE / ÉTATS-UNIS. L'administration Joe Biden a, mercredi 8 avril 2021 au soir, décidé de rouvrir les vannes de l'aide à la Palestine, malgré l'avis défavorable émis par Israël. 235 M$ (198 M€) vont être attribués au budget global de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) qui finance notamment le fonctionnement de plus de 700 écoles et près de 150 cliniques de santé (8,5 millions de consultations par an).

Gilad Erdan s'est dit déçu par cette annonce voulant la subordonner à "certaines réformes, notamment l'arrêt des incitations à la violence et la suppression des contenus antisémites des programmes d'éducation". Dans un communiqué, l'ambassadeur d'Israël aux États-Unis indique qu'"Israël s’oppose avec force aux activités anti-israéliennes et antisémites qui ont lieu dans les structures de l’UNRWA. Nous pensons fermement que cette agence des Nations unies pour les dits ‘réfugiés’ ne devrait pas exister sous sa forme actuelle. Les écoles de l’UNRWA utilisent régulièrement des matériels incitant à la violence contre Israël et la définition retorse utilisée par l’agence pour définir qui est un ‘réfugié’ ne fait que perpétuer le conflit."

Après la reconnaissance unilatérale, en 2017, de Jérusalem comme capitale d'Israël et le transfert de son ambassade dans cette ville, Donald Trump avait coupé l'ensemble des subsides à la Palestine en 2018, alors que les États-Unis étaient le principal bailleur de fonds de l'agence onusienne. "L'aide américaine au peuple palestinien sert les intérêts et les valeurs des États-Unis. Elle apporte une aide cruciale à ceux qui en ont besoin, favorise le développement économique et soutient le dialogue israélo-palestinien, la coordination de la sécurité et la stabilité", commente le secrétaire d'État américain Antony Blinken.

L'UNRWA soutient 5,7 millions de réfugiés palestiniens

Sur l'enveloppe de 235 M$, 150 M$ (126 M€) iront au financement de l'UNRWA, 75 M$ (63 M€) au développement économique de la Cisjordanie et de la bande de Gaza et 10 M$ (8,4 M€) au processus de paix.

Mohammed Shtayyeh, Premier ministre de l'Autorité palestinienne, affirme "attendre avec impatience, non seulement la reprise des aides financières, mais aussi le retour des relations politiques avec les États-Unis, d'une façon à permettre à notre peuple palestinien d'accomplir ses droits légitimes à créer un État indépendant avec Jérusalem pour capitale." Mercredi 7 avril 2021 lors d'un entretien avec le roi de Jordanie Abdallah II, Joe Biden a confirmé son soutien à une solution à deux États, contrairement à son prédécesseur qui l'excluait dans le plan de paix présenté fin janvier 2020. Le nouveau président américain va également permettre la réouverture à Washington des bureaux de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), fermés par Donald Trump.

"Les États-Unis sont heureux de reprendre leur soutien aux services de l'UNRWA, comprenant l'éducation de plus de 500 000 garçons et filles palestiniens, apportant ainsi espoir et stabilité", souligne Antony Blinken. Selon un communiqué de l'agence, "ces fonds serviront à financer la nourriture, l'aide d'urgence en espèces, la santé d'urgence, la santé mentale et le soutien psychosocial, l'éducation dans les situations d'urgence, la protection, l'eau et l'assainissement, ainsi que la réponse à l'épidémie Covid-19".

"Aucune autre institution ne fait ce que fait l'UNRWA, et nous nous engageons à protéger la sécurité, la santé et l'avenir des millions de réfugiés que nous servons. La contribution des États-Unis arrive à un moment critique, alors que nous continuons à nous adapter aux défis que présente la pandémie de Covid-19. Nous encourageons tous les États membres à contribuer à l'UNRWA", indique le Suisse Philippe Lazzarini, commissaire général de l'agence.

Créée en 1949 par l'Assemblée générale des Nations unies et disposant de sièges à Amman en Jordanie et à Gaza, l'agence de l'Onu pour les réfugiés palestiniens soutient quelque 5,7 millions de réfugiés palestiniens en Jordanie, au Liban, en Syrie, en Cisjordanie (y compris Jérusalem-Est) et dans la bande de Gaza. Ces aides englobent l'éducation, les soins de santé, les secours et services sociaux, l'infrastructure et l'amélioration des camps, la protection et la microfinance. Elle a enregistré un passif de 75 M$ (63 M€) en 2020.
En février 2021, l'UNRWA lançait un appel de fonds de 1,5 mrd$ (1,26 mrd€) pour assurer ses besoins de financement de services essentiels (806 M$), de l'aide humanitaire d'urgence (231 M$), du soutien aux Palestiniens touchés par le conflit syrien en Syrie, en Jordanie et au Liban (318 M$) et des projets prioritaires (170 M$) en 2021.




   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info