Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Les États-Unis se défendent face aux accusations de cibler des civils en Syrie


Rédigé par , le Lundi 29 Mai 2017 - Lu 2190 fois


Jim Mattis regrette les morts de civils mais les dit inévitables (photo : ministère américain de la Défense)
Jim Mattis regrette les morts de civils mais les dit inévitables (photo : ministère américain de la Défense)
SYRIE. Selon Jim Mattis, secrétaire d'Etat américain à la Défense, son pays fait "tout ce qui est humainement possible, compatible avec les nécessités militaires" pour éviter les victimes civiles dans le combat contre le groupe islamique en Syrie et en Irak.

Son message diffusé dimanche 28 mai 2017 avait pour but d'apaiser la tension entre plusieurs ONG et la coalition internationale accusée de bombarder sans discernement et de multiplier les dégâts collatéraux. "Il s'agit d'un fait de la vie dans ce genre de situation" poursuit-t-il.  
 
"Nous n'avons pas changé les règles d'engagement... Il n'existe aucun affaiblissement de notre volonté de protéger des innocents" insiste Jim Mattis alors que le nouveau président Donald Trump est accusé de vouloir durcir le combat contre Daech pour précipiter son éradication.

Selon la coalition, plus de 450 civils ont été tués depuis le début des combats en 2014. Pour Airwars, collectif de journalistes basé à Londres, ce chiffre se situerait plutôt à 3 681. L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) évalue le bilan des raids aériens de la coalition sur la même période à 7 986 dont 1 481 civils syriens (dont 319 enfants et 220 femmes). En seulement un mois, les bombardements auraient causés, toujours selon l'OSDH, 355 décès dont 255 civils (44 enfants parmi eux). L'organisation avait "condamner fermement le fait de cibler des civils partout et sous n'importe quel prétexte et en tout temps par la coalition et ses partisans".

Parallèlement, mercredi 24 mai 2017, l'Unicef avait indiqué dans un rapport que vingt-quatre millions d'enfants étaient menacés par les conflits dans la région Mena dont 5,8 millions en Syrie.















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info