Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Les États-Unis empêchent l'Onu de condamner une frappe aérienne contre des migrants en Libye



            Partager Partager

Le Conseil de sécurité de l'Onu a échoué à prononcer une condamnation de cette acte (photo : Conseil de sécurité de l'Onu)
Le Conseil de sécurité de l'Onu a échoué à prononcer une condamnation de cette acte (photo : Conseil de sécurité de l'Onu)
LIBYE. Réitérant son appel à un "cessez-le-feu immédiat en Libye", Antonio Guterres a demandé, mercredi 3 juillet 2019, "une enquête indépendante sur les circonstances" de la frappe aérienne, survenue la veille tard dans la nuit, sur un hangar abritant des prisonniers migrants à Tajoura, dans la banlieue de Tripoli. Le secrétaire général de l'Onu rappelle que ses services avaient "fourni la localisation exacte du centre de détention aux parties afin d'éviter qu'il ne soit pris pour cible." Selon lui, "cet incident souligne l'urgence de fournir à tous les réfugiés et migrants un abri sûr jusqu'à ce que leurs demandes d'asile puissent être traitées ou qu'ils puissent être rapatriés en toute sécurité."

Réuni en urgence à la demande du Pérou (président en exercice en juillet), pendant deux heures, le Conseil de sécurité de l'Onu n'a pas pu adopter une condamnation, proposée par les Britanniques, à cause d'un veto des États-Unis.

Le bilan s'établit aujourd'hui à quarante-quatre morts et une centaine de blessés parmi les 120 personnes occupant le hangar 3. Ghassan Salamé, émissaire de l'Onu en Libye, a parlé d'"un carnage ignoble et sanglant".

Le gouvernement d'union nationale attribue cette attaque aux forces du maréchal Khalifa Haftar qui tentent, depuis début avril 2019, de prendre la capitale du pays.

Jeudi 4 Juillet 2019

Lu 598 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

réflexion


Pour des modèles économiques innovants et soucieux du développement durable

Abdelmajid Iraqui, vice-président CGEM Rabat-Salé-Kénitra
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.