Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Les Chambres de commerce méditerranéennes demandent une solidarité européenne face au coronavirus



            Partager Partager

L'Ascame veut limiter les répercussions économiques du Covid-19 sur les Tpe et Pme méditerranéennes (photo : Ascame)
L'Ascame veut limiter les répercussions économiques du Covid-19 sur les Tpe et Pme méditerranéennes (photo : Ascame)
MEDITERRANEE. Quinze jours après un communiqué s'alarmant du sort des entreprises face à la pandémie du coronavirus, l'Association des chambres de commerce et d'industrie méditerranéennes (Ascame) demande "l'unité de la communauté internationale pour apporter une réponse commune, forte et décisive aux défis posés par la propagation du virus".

L'association basée à Barcelone s'inquiète notamment du manque de réaction de l'Union européenne. "A l'heure où l'Europe et certains pays méditerranéens sont devenus l'épicentre de la pandémie, l'Union européenne, bâtie sur le principe de la solidarité, ne peut rester à l'écart à un moment aussi crucial". Elle réclame "une réponse de solidarité de tous les Etats membres européens" et affirme que "la continuité du sentiment pro-européen, largement répandu jusqu'à présent dans la région Euroméditerranéenne, se trouve en jeu".

L'Ascame appelle à une aide urgente à l'Italie, l'Espagne, la Grèce et les autres pays touchés "afin d'atténuer au plus vite la tragédie humaine et économique". Ainsi qu'à un "plan Marshall" base d'une nouvelle politique européenne "qui offre une solution réaliste aux problèmes sanitaires et économiques, tout en stimulant le commerce et l'investissement".

"Eviter toute restriction douanière pour les fournitures médicales"

Pour l'association, "il est urgent que toutes les fournitures médicales atteignent les zones les plus touchées, le plus rapidement possible, en évitant toute restriction douanière ou limite à la libre circulation". Elle demande également un "assouplissement de l'orthodoxie budgétaire et des déficits nationaux" au nom de "la survie des économies européennes". Le texte insiste : "il est temps d'apporter une aide directe aux entreprises et aux salariés, tout en préservant les emplois et en offrant un large éventail d'avantages sociaux".

Les Tpe et Pme représentent plus de 80% des emplois dans les nombreux pays touchés par les impacts économiques du Covid-19. "Les gouvernements doivent s'engager à prendre d'urgence des mesures de relance et de sauvegarde pour maintenir leur viabilité et éviter un chômage galopant", indique l'Ascame. Elle "souhaite l'implication de nombreuses chambres de commerce méditerranéenne, membres de l'association, comme celles de Barcelone, Beyrouth, le Pirée ou Alexandrie entre autres, dans la recherche de solutions efficaces et créatives face à une situation de grande difficulté".

La rédaction
Mardi 31 Mars 2020

Lu 1342 fois





1.Posté par PATRICK PRIVAT DE GARILHE le 31/03/2020 11:08
Bonjour à toutes et à tous,

En ces temps perturbés, nous tenons à exprimer toute notre sollicitude à tous les membres et partenaires du Club d'Affaires Franco Allemand de Provence, et espérons tout le monde en bonne santé, même si confiné, pour la plupart, ceci pour le moindre mal. Le problème touche bien sur tous les pays de l'Union Européenne et au delà, de manière transnationale (le virus n'a pas de frontière) et mondiale, et nous concerne donc tout particulièrement. Les membres et sympathisants de tout notre réseau sont concernés. La solidarité entre les régions et les pays en ce sens doit être une priorité. On l'a vu dans les régions transfrontalières comme en Alsace, mais pas seulement. Au delà du fait que tout le monde doive prendre justement son mal en patience. En effet, si l'on ne sait pour combien de temps précisément, il est fortement probable, que cela risque de durer un peu plus qu'annoncé au départ.

Il va sans dire que les manifestations du CAFAP, initialement prévues pour les prochaines semaines (Stammtischs, rencontre internationale des CAFAS..) sont à ce jour reportées. Nous vous tiendrons au courant de la reprise de nos activités et quant à la possibilité de les effectuer, compte tenu du programme déjà prévu sur le deuxième semestre 2020.

Concernant l'aspect économique, durant cette période un peu compliquée, et les aides aux entreprises, que ce soit au niveau social et fiscal, ou prêts et facilités de trésorerie, vous avez dû entendre qu'un certain nombre de mesures avaient annoncées. Il convient d'être prudent par rapport à ces annonces, et la réalité de leur application, qui évolue de jour en jour avez certaines contradictions.

En ce sens, nous tenons à votre disposition des documentations concernant les conditions de mise en place du chômage partiel, du home office, de congés maladies, d'éventuelles aides bancaires possibles.
Nous restons aussi à votre écoute pour de plus amples informations sur les conditions et leur mise en place. Et toute autre problématique dont vous souhaiteriez nous faire part dans ce contexte, et celui de notre réseau franco- allemand.

Sans en tirer des conclusions hâtives (il n'en est pas l'heure, il sera temps par la suite de mener une réflexion plus approfondie à ce niveau là), je ne peux m'empêcher pour ma part de penser qu'un lien de cause à effet existe, naturel ou non, entre ce petit mais puissant virus, sa transmissibilité, et nos modes de vies occidentaux, nos sociétés, spectacularisées, sur- communicantes, le manque d'harmonie de nos modes de développement, le manque d'attention, de respect dont nous avons fait preuve concernant notre environnement et notre terre d'accueil, et dont nous abusons sans compter depuis un certain temps.Nous devons aussi en profiter pour y réfléchir.

Le confinement et l'organisation mis en place devrait modifier nos modes de vie et de travail. Nous pouvons donc espérer que la reprise se fasse avec de nouveaux modes de pensée et d'actions, plus adaptés et raisonnables.

En attendant ces moments meilleurs, j'en suis sûr, nous vous souhaitons de passer cette période de la manière la plus favorable possible.

Nous restons à disposition Christine et moi -même. N'hésitez pas à nous contacter en cas de besoin via notre site et à communiquer avec nous par mail et autres moyens, en nous faisant part de vos préoccupations.

Patrick Privat de Garilhe
Président
Club d'Affaires Franco-Allemand de Provence


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.