Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Les Casques blancs syriens évacués d'urgence du Sud du pays



            Partager Partager

Les Casques blancs sont des secouristes volontaires intervenant dans les zones rebelles en Syrie (photo : Syria Civil Defence)ssurent la
Les Casques blancs sont des secouristes volontaires intervenant dans les zones rebelles en Syrie (photo : Syria Civil Defence)ssurent la
SYRIE. Confrontés à l'avance des forces du régime de Bachar Al-Assad aux portes de Deraa et Qouneitra, plusieurs Casques blancs ont pu être évacués de Syrie. Israël a exceptionnellement ouvert deux passages frontaliers à ces secouristes volontaires syriens qui opèrent dans les zones rebelles.

"Ces personnes sont actuellement en danger, c'est pourquoi j'ai autorisé leur transport vers Israël vers un pays tiers en tant que geste humanitaire", précisait dimanche 22 juillet 2018, Benjamin Netanyahu, premier ministre israélien.

Selon les autorités jordaniennes, au lundi 23 juillet 2018 matin, 422 Casques bleus et quelques membres de leurs familles sont entrés par Israël et ont atteint, dimanche 22 juillet en soirée par des bus spéciaux, le royaume Hachémite. Ils devraient être, sous trois mois maximum, recueillis par la Grande-Bretagne, l'Allemagne, le Canada et la France, comme l'a déclaré, lundi 23 juillet 2018 dans l'après-midi le ministère français des Affaires étrangères.

Des secouristes syriens se proclamant neutres

L'opération prévoyait d'en évacuer 800, mais un second groupe n'a pas pu atteindre la frontière israélienne à cause des combats.

Le ministère syrien des Affaires étrangères a qualifié de "criminelle" cette évacuation. Citée par l'agence officielle Sana, la source précise, "l'opération criminelle menée par Israël a montré la véritable nature des Casques blancs". Les propos évoquent également le danger de cette organisation de secouristes "pour la sécurité et la stabilité du pays et de la région, en raison de sa nature terroriste".

Cette défense civile s'est constituée en 2013 sous l'initiative de l'ONG Mayday Rescue fondée par une ancien militaire britannique James Le Mesurier. Se proclamant neutres, les Casques blancs seraient plus de 4 300 (chiffre mai 2018) à opérer en Syrie, uniquement dans les zones tenues par les rebelles, et pas dans les rares encore occupées par Daech, ni dans le reste du pays contrôlé par les forces gouvernementales qui refusent leurs services. Et les accusent, tout comme leurs alliés les Russes, de liens avec les rebelles et les djihadistes. Ils n'hésitent d'ailleurs pas à bombarder leurs centres.

En 2016, les Casques blancs ont été nommés pour le prix Nobel de la Paix.


Lundi 23 Juillet 2018

Lu 3125 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss