Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Les Banques Populaires Côte d'Azur et Provence et Corse vont fusionner


Rédigé par , le Lundi 14 Novembre 2016 - Lu 3474 fois


Les nouveaux locaux de la Banque Populaire à Marseille ont été inauguré en mai 2015 (photo Banque Populaire)
Les nouveaux locaux de la Banque Populaire à Marseille ont été inauguré en mai 2015 (photo Banque Populaire)
PACA/ CORSE. La Banque Populaire Côte d'Azur (Nice), la Banque Populaire Provençale et Corse (Marseille) - et sa filiale à 100% la Banque Chaix (Avignon)- vont se rapprocher pour créer la Banque Populaire Méditerranée.

Depuis le 31 mars 2016, leurs trois conseils d'administration étudiaient l'opportunité de ce rapprochement. Récemment, ils ont approuvé cette fusion.

Mardi 22 novembre 2016, les sociétaires seront amenés à se prononcer sur ce rapprochement au cours d'une Assemblée générale extraordinaire.

La Banque Populaire Méditerranée (500 000 clients) devrait être portée sur les fonts baptismaux d'ici à la fin de l'année 2016. Elle représenterait 500 000 clients et 2 400 salariés répartis dans un périmètre compris entre Monaco et le Gard avec au Nord le Vaucluse et au Sud la Corse.

La Banque Populaire Côte d'Azur a réalisé un Produit net bancaire de 193 M€ en 2015 avec 1 000 salariés, et la Banque Populaire Provençale et Corse de 161 M€ avec 900 salariés. La Banque Chaix pèse 52,5 M€ et emploie 400 salariés.















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info