Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Les 630 migrants de l'Aquarius ont bien débarqué à Valence




L'Aquarius a pu rejoindre Valence (photo : SOS Méditerranée)
L'Aquarius a pu rejoindre Valence (photo : SOS Méditerranée)
MEDITERRANEE. Ils sont finalement arrivés dimanche. Après une semaine en mer, les 630 migrants de l'Aquarius et des deux bateaux italiens (un militaire et un des garde-côtes) les accompagnant, ont pu débarqué successivement durant toute la journée dans le port de Valence.

Le navire, affrété par l'association européenne SOS Méditerranée, a du parcourir 1 500 km entre l'Italie - qui a refusé de les recevoir, tout comme Malte - et l'Espagne après un périple dans une mer souvent démontée.

Les passagers, sauvés d'un naufrage au large de la Libye dans la nuit du 9 au 10 juin 2018, sont en grande majorité africains et notamment Soudanais, Algériens, Erythréens et Nigérians. Accueillis par 2 320 personnes, dont plus de mille bénévoles et dont 470 traducteurs, ils ont pu bénéficier de soins encadrés par Médecins sans frontières (MSF) et la Croix-Rouge espagnole, et se sont vu remettre un formulaire au choix à remplir. L'un concerne une demande de permis de séjour provisoire de quarante-cinq jours, l'autre une demande d'asile pour l'Espagne et le troisième une demande d'asile pour la France.

Deux autres navires non grata

Alors qu'à Marseille, siège de l'association, Sophie Beau, directrice générale de SOS Méditerranée, déclarait "la situation ne peut pas se répéter, l'inaction de l'Europe est criminelle", samedi 16 juin 2018, le ministre italien de l'Intérieur affirmait maintenir l'interdiction aux ONG d'accéder aux ports italiens. Matteo Salvini a passé un message très clair via Facebook : "deux autres navires (...) sont arrivés au large des côtes libyennes, en attente de leur cargaison d'êtres humains abandonnés par les passeurs. Que ces messieurs sachent que l'Italie ne veut plus être complice du business de l'immigration clandestine, et ils devront chercher d'autres ports (non italiens) vers lesquels se diriger. En ministre et en père, je le fais pour le bien de tous." Les deux bateaux humanitaires (Lifeline et Seefuchs) battent pavillon néerlandais.

SOS Méditerranée appelle désormais, par communiqué, "tous les Etats membres de l'UE à prendre leurs responsabilités et à faire du sauvetage en mer une priorité de leur agenda politique. Ils doivent immédiatement coopérer afin d'élaborer un modèle européen de recherche et de sauvetage en Méditerranée". Le texte précise, "l'Aquarius est devenu un symbole concret pour ceux qui, en Europe, placent les valeurs universelles du respect de la vie humaine, de la dignité et de la solidarité avant toute autre considération... L'errance et les atermoiements dus à la fermeture des ports italiens, puis l'odyssée, forcée, dangereuse et dégradante de l'Aquarius en Méditerranée doivent impérativement constituer un signal d'alerte pour les dirigeants européens".




Lundi 18 Juin 2018



Lu 941 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.
















Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA