Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Les 1,5 M€ récupérés dans la Fontaine de Trevi à Rome, source d'une polémique



            Partager Partager

Les pièces de la Fontaine de Trevi resteront pour les pauvres (photo : Office de tourisme de Rome)
Les pièces de la Fontaine de Trevi resteront pour les pauvres (photo : Office de tourisme de Rome)
ITALIE. C'est une tradition. Les touristes venant à Rome lancent une pièce au-dessus de leur épaule qui finit sa course au fond de la fontaine de Trevi, un monument datant du XVIIIe siècle. La coutume - née du film "La Fontaine aux Amours" (1951) est censée porter chance et vous assurez de revenir un jour avec une pièce jetée, de tombez amoureu(se)x d'un(e) bel(le) Italien(ne) avec deux et le summum, avec trois, de se marier avec cette personne. Oui mais voilà que faire ensuite de toute cette monnaie ?

Jusqu'à présent, la ville de Rome se chargeait de tout récupérer lors d'un grand nettoyage annuel. Puis elle reversait la somme à Caritas Italiana, une association catholique venant en aide aux plus démunis, notamment pour subventionner un foyer d'accueil de soixante lits à Ostie. Ceci représentait quelque 15% de son budget. Et personne ne trouvait rien à redire.

Sauf que Virginia Raggi, mairesse du Mouvement 5 étoiles de la ville éternelle, a décidé de changer un rituel établit depuis une vingtaine d'année. Elle entendait utiliser ces plus d'1à 1,5 M€ (selon les sources) récoltés chaque année pour financer des projets d'infrastructures municipales et l'entretien du patrimoine. Ses conseillers municipaux la suivaient dans cette voie mais pas l'église catholique qui s'est plaint de ce changement. "Nous ne nous attendions pas à cela (...) J'espère toujours que ce ne sera pas définitif", commente le Père Benoni Ambarus, directeur de Caritas Rome, dans Avvenire, le journal de la conférence épiscopale italienne. Selon lui, "c'est de l'argent pris aux pauvres."

La mesure devrait être mise en place au 1er avril 2019. Selon la presse italienne, le Père Benoni Ambarus a eu une conversation téléphonique, qualifiée de "très cordiale" avec Virginia Raggi, mardi 15 janvier 2019.  Face aux réactions de sa population et après l'article d'Avvenire, Virginia Raggi évoque désormais un problème d'interprétation de la part de la presse italienne et affirme que "personne n'a pensé à priver Caritas de ces fonds." La mairesse de Rome aurait même parler de la possibilité d'un transfert à Caritas d'une partie des sommes recueillies dans d'autres fontaines de la ville (200 000 € environ).


Mardi 15 Janvier 2019

Lu 1266 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE