Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Leather industry fertilise les déchets nocifs


Rédigé par , le Jeudi 8 Décembre 2011 - Lu 3928 fois


ALGÉRIE. Ça fertilise chez Leather Industry, groupe public algérien spécialisé dans le cuir, qui transformera les déchets solides et nocifs des tanneries en engrais.

Le Conseil des participations de l'État s'était penché sur ce projet en mars 2011 et autorisait ainsi le groupe à contracter des crédits bancaires de 200 M de dinars (2 M€) pour le concrétiser. Le ministère de l'Agriculture avait été sollicité pour l'appui technique.

Le projet : traiter 7 500 tonnes de déchets par an sur la base d'une capacité de traitement de 30 tonnes par jour.
  
Une quantité relativisée quand on connaît la consommation algérienne d'engrais, estimée à 300 000 tonnes par an. Mais le PDG du groupe, Chouaïb ZaouidiM. Zaouidi, indique que le projet "permettra de fabriquer un produit utile et de régler en même temps un problème environnemental très préjudiciable au développement de l'industrie".
    
Chouaïb Zaouidi souligne avant tout qu'il est "impossible d'évacuer ces déchets (solides) dans les décharges publiques ni dans les décharges techniques spécifiques" qui n'existent pas en Algérie tandis que la destruction par incinération provoquerait l'émission de fumées toxiques.

Reste à organiser le système de collecte de déchets à l'échelle nationale pour l'activité de la tannerie.















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info