Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Le vice-président du Conseil italien accuse la France d'appauvrir l'Afrique


Rédigé par , le Mardi 22 Janvier 2019 - Lu 1985 fois


Luigi Di Maio appelle l'Union européenne à sanctionner la France pour sa politique monétaire en Afrique (photo : Mouvement 5 Etoiles)
Luigi Di Maio appelle l'Union européenne à sanctionner la France pour sa politique monétaire en Afrique (photo : Mouvement 5 Etoiles)
ITALIE / FRANCE. Mardi 22 janvier 2019, Matteo Salvini, vice-président du Conseil italien, a remis une couche après les déclarations de Luigi Di Maio, estimant qu'"en Libye, la France n'a pas intérêt à stabiliser la situation, probablement parce qu'elle a des intérêts qui sont contraires à ceux de l'Italie."

Dimanche 20 janvier 2019, Luigi di Maio, ministre italien du Développement économique, mais aussi vice-président du Conseil de son pays et chef du Mouvement 5 étoiles, provoquait Paris en déclarant que "si aujourd'hui des gens quittent l'Afrique, c'est parce que certains pays européens, la France en particulier, n'ont jamais cessé de coloniser l'Afrique."

Une sortie qualifiée de "propos inacceptables" par le ministère français de l'Intérieur qui a convoqué, lundi 22 janvier 2019, l'ambassadrice d'Italie en France, Teresa Castaldo, pour des explications. 

Luigi Di Maio poursuit son attaque en règle en précisant : "Il existe des dizaines de pays africains où la France imprime une monnaie, le franc des colonies (NDLR : le Franc CFA), et avec cette monnaie elle finance la dette publique." Et de poursuivre dans le même sens, "si la France n'avait pas les colonies africaines, car c'est ainsi qu'il faut les appeler, elle ne serait que la quinzième puissance mondiale alors qu'elle est parmi les premières grâce à ce qu'elle est en train de faire en Afrique." Le ministre italien demande à l'Union européenne de "sanctionner la France et tous les pays qui, comme la France, appauvrissent l'Afrique et font partir (les migrants), parce que la place des Africains est en Afrique, pas au fond de la Méditerranée." Il en appelle à la "décolonisation de l'Afrique."

Dans son blog publié sur le compte Twitter du Mouvement 5 étoiles et sur la RAI, la télévision italienne, Alessandro Di Battista, député de ce parti, enfonce le clou. "La France, par le contrôle géopolitique de cette région - où 200 millions de personnes utilisent des billets de banque et des pièces de monnaie imprimés en France - gère la souveraineté de pays entiers, empêchant ainsi leur indépendance légitime, leur souveraineté monétaire, fiscale et monétaire", déclare-t-il.















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info