Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Le travail au noir coûte 11 mrds€ par an à l'Italie


Rédigé par Eric Apim, le Vendredi 13 Octobre 2017 - Lu 1426 fois


Le travail au noir conduit à un manque à gagner pour l'Etat italien (photo : F.Dubessy)
Le travail au noir conduit à un manque à gagner pour l'Etat italien (photo : F.Dubessy)
ITALIE. Selon l'Institut national de la prévoyance sociale italien (Istituto nazionale della previdenza sociale - INPS), le travail au noir et sa conséquence la fraude aux cotisations représentent un manque à gagner de 11 mrds€ par an. Un montant équivalent de 6 à 7% des cotisations perçues par l'organisme.

L'INPS précise que ce chiffre ne concerne pas le travail seulement en partie déclaré ou les fraudes des indépendants.

Un rapport de l'Institut indique en outre qu'en 2013, l'ensemble de l'économie au noir et les activités illégales en Italie atteignaient un chiffre d'affaires d'environ 206 mrds€ soit près de 12% du PIB italien.

"il existe un énorme travail à effectuer pour récupérer la base des cotisations", souligne Tito Boeri, président de l'Institut. L'INPS vient de mettre en place un outil informatique automatisé permettant de croiser diverses données pour mieux déceler les fraudes aux cotisations.

En 2015, des contrôles assidus avaient permis de récupérer 1,1 mrd€ de cotisations sociales non payées.




   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info