Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le tourisme italien relancé par l'Expo de Milan et le Jubilé de Rome

Tourisme en Méditerranée, bilan 2015


57 millions de visiteurs en 2015, dont 45 % de touristes étrangers dans la péninsule, ont privilégié les villes artistiques telles que Venise, Florence, Rome mais aussi Milan et son Expo.


            Partager Partager

Troisième destination européenne après la France et l'Espagne avec 57 millions de visites, l'Italie est le pays le plus prisé par les touristes non européens (Photo F.Dubessy)
Troisième destination européenne après la France et l'Espagne avec 57 millions de visites, l'Italie est le pays le plus prisé par les touristes non européens (Photo F.Dubessy)
ITALIE. Selon l'Istat, l'office italien de statistique, 2015 sera l'année du renouveau. L'Italie a accueilli 52 millions de touristes étrangers en 2014. L'Université de Venise Ca'Foscari (Ciset) prévoit qu'ils se compteront 57 millions en 2015 et 59 millions en 2016.

2012 et 2013 avait marqué une crise de l'industrie touristique avec un nombre de visiteurs italiens en baisse respectivement de 2,3 et 8%. La reprise de la consommation touristique au dernier trimestre 2014 (+1,7% de touristes nationaux et +0,4% d'étrangers) se concrétise en 2015. L'inversion de la courbe du secteur touristique se trouve bien en marche.

L'Italie attend une augmentation de 3,6 % du nombre de touristes cette année, en partie grâce à l'Expo Milan 2015. Terminée le 31 octobre 2015, cet événement aurait drainé, selon ses organisateurs, vingt millions de visiteurs qui auraient dépensés 3,5 mrds€ sur place (9,4 mrds€ de dépenses indirectes). Et ceci devrait se poursuivre. Sur la période 2011-2022, l'effet Expo devrait encore rapporter 69 mrds€ à l'économie du pays, dont 16,5 % proviendra du tourisme international.

34,24 mrds€ dépensés par les touristes étrangers

Les touristes étrangers de plus en plus nombreux (photo F.Dubessy)
Les touristes étrangers de plus en plus nombreux (photo F.Dubessy)

Lire aussi notre dossier spécial  Tourisme en Méditerranée, bilan 2015

Troisième destination européenne après la France et l'Espagne, l'Italie demeure le pays le plus prisé par les touristes non européens. En 2014, les voyageurs hors UE représentaient 327 millions de nuitées dans le continent, dont 17,5 % en Italie, 13,9 % au Royaume-Uni, 13,5 % en Espagne et 12,2 % en France. Les touristes américains ont passé 12 millions de nuitées dans le pays, les Russes 6,7, les Chinois ont quant à eux élu l'Italie comme première destination européenne avec 3,5 millions de nuitées, tout comme les Japonais (2,6), ou encore les Brésiliens (1,8).
Chaque année, les villes artistiques italiennes bénéficient d'une affluence de 22 millions de touristes internationaux, alors que 4,5 millions préfèrent les lacs et 4,2 les parcs nationaux des Alpes ou des Apennins.
 
Selon Banca d'Italia, en 2014, les voyageurs étrangers ont dépensé dans la péninsule 34,24 mrds€, avec une moyenne de plus de 100 euros par jour et par personne. Dans les six premiers mois de l'année 2015, 25,30 mrds€ sont rentrés dans les caisses des structures touristiques et hôtelières italiennes, 6,4 % de plus qu’à la même période en 2014. L'ENIT, agence nationale du tourisme, évaluait en 2014 l'impact économique total du secteur touristique à 162,7 mrds€ soit 10,1 % du PIB italien, avec plus de 2,5 millions de personnes embauchées dans le secteur.

33 millions de visiteurs pour les 50 ans de Vatican II

Le Jubilé du Vatican va permettre de poursuivre sur l'élan de l'Expo de Milan (photo G.Tur)
Le Jubilé du Vatican va permettre de poursuivre sur l'élan de l'Expo de Milan (photo G.Tur)
Villes d'art et gastronomie attirent en Italie les visiteurs étrangers. « Les produits gastronomiques sont désignés par 66 % des touristes comme l'une des motivations principales de leur visite dans la péninsule » déclarait Roberto Moncalvo, président de Coldiretti, lors des Stati Generali del Turismo Sostenibile à Naples en octobre 2015. « A côté des villes artistiques, les étrangers choisissent l'Italie pour son offre en vins, fromages, huile d'olive et charcuterie » poursuivait-il.

La Toscane et l'Émilie-Romagne, avec près de 9 000 agritourismes immergés en pleine nature, demeurent les deux régions qui attirent le plus ce genre de tourisme. « Nous avons un espace vente directement à la ferme » témoigne Iris Wittwer, titulaire d'une ferme biologique et agritourisme sur les Apennins entre Parme et la Spezia. « Ici nous accueillons souvent des visiteurs étrangers, qui achètent nos conserves ou les autres produits frais de la ferme. C'est la source de revenus la plus importante de notre activité. Les clients étrangers sont nombreux aussi durant les marchés que nous organisons en ville. »

« L'offre agrotouristique de la campagne italienne est une ressource primordiale pour le futur du secteur dans le pays » ajout Iris Wittwer. La bourse internationale du tourisme (BIT), qui se déroulera à Milan du 11 au 13 février 2016, se présente comme un rendez-vous important pour promouvoir l'agrotourisme. D'autant plus qu'elle bénéficiera du partenariat de la 28e édition de GITF (Guangzhou International Travel Fair), la foire chinoise du monde du tourisme et du voyage, avec l'objectif d'attirer encore plus de touristes chinois en Italie.

L'année 2016 s'appuiera également sur le jubilé organisé par le Pape à Rome pour commémorer le cinquantenaire de la clôture du Concile Vatican II. Cette année sainte de la Miséricorde a débuté le 8 décembre 2015 et se terminera le 20 novembre 2016 avec comme objectif d'attirer 33 millions de visiteurs étrangers dans la capitale.

Samuel Bregolin, à ROME

Jeudi 17 Décembre 2015

Lu 2273 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Février 2016 - 10:10 Le Portugal bat des records en matière de tourisme


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA



RÉFLEXION

La Syrie, symbole du retour triomphant de la Russie au Moyen-Orient...
et après ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d’analyse de JFC Conseil
avis d'expert


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE