Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Le tourisme égyptien continue sa descente aux enfers


Déjà très mal en point, le secteur du tourisme égyptien a perdu plus de 1,3 mds $ depuis la destruction par des terroristes en octobre 2015 d'un avion russe.


            Partager Partager

ÉGYPTE. Dans un communiqué publié le 1 mars 2016 après la visite en Égypte de son secrétaire général, Taleb Rifai, l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), clame sa « confiance en ce qui concerne la reprise du tourisme dans ce pays ». « L'Égypte a pris des initiatives résolues en matière de communication sur les questions de sûreté et de sécurité auprès des autorités compétentes et de l'opinion publique des marchés émetteurs : elle s'est assurée le soutien des compagnies aériennes et des voyagistes et a su stimuler la demande. Je suis persuadé que ces interventions porteront leurs fruits, en rétablissant la confiance et en accélérant la reprise du tourisme à destination de l'Égypte » estime Taleb Rifai. « Au cours des dix dernières années, le nombre de visiteurs se rendant en Égypte a pratiquement triplé, de même que les exportations générées par le tourisme international. L'Égypte est une destination touristique de premier plan et le restera, malgré tous les défis. »
 
Cet exercice de langue de bois à la limite de la caricature ferait presque sourire si la situation n'était pas aussi dramatique pour les 1,3 million d'Égyptiens qui vivent du tourisme. Car depuis la révolution de 2011, la situation ne fait qu'empirer. Le nombre de touristes est passé de 2010 à 2015 de 15 à 9,3 millions, soit une baisse de 30%. En terme de revenus, le chiffre d'affaires du secteur chute de 15% en 2015 (5,6 mds €).

Les professionnels du tourisme désertent l'Egypte

La destruction d'un avion russe le 31 octobre 2015, peu après son décollage de Charm El-Cheikh, a donné le coup de grâce. « Après le crash de l'avion, durant les trois ou quatre derniers mois, nous avons perdu de 1,2 à 1,3 mds $ » déclarait fin février 2016 à la télévision égyptienne le Premier ministre Sherif Ismaïl.
 
Les gouvernements conseillent à leurs ressortissants d'éviter l'Égypte, beaucoup de tour opérateur et de compagnies aériennes ne programment plus cette destination, victimes de taux d'occupation inférieurs à 40%, les hôtels ferment par dizaines... et surtout les attentats se poursuivent. Bref, rien n'indique que 2016 ne verra pas le tourisme égyptien poursuivre sa descente aux enfers.
Carte du ministere français des affaires étrangères.
Carte du ministere français des affaires étrangères.

Gérard Tur

Mercredi 2 Mars 2016

Lu 1367 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss