Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Le thon rouge objet de toutes les convoitises


Rédigé par Gérard Tur, le Lundi 17 Août 2009 - Lu 15794 fois

Le délicat dossier du thon rouge pourrait connaître des développements décisifs en 2009. Scientifiques et écologistes considèrent l’espèce menacée en raison d’une pêche industrielle beaucoup trop importante.


Ecologistes et scientifiques affirment que le thon rouge disparaitra si la pêche se poursuit. Photo DR.
Ecologistes et scientifiques affirment que le thon rouge disparaitra si la pêche se poursuit. Photo DR.

MEDITERRANEE. Les pécheurs sont-ils en train de détruire la ressource qui les fait vivre? Les 50 000 tonnes de thons rouges pêchés chaque année, dont 20 000 tonnes illégalement, représenteraient près du triple de ce que l’espèce peut supporter.

La pêche est réglementée mais les pays la pratiquant se livrent une véritable course à la fraude. L’Espagne et l’Italie semblent mériter une double médaille d’or dans cette triste compétition avec des dépassements estimés à plus de 100%. La France, la Libye et le Japon trichent à peine moins. 


Greenpeace et pécheurs vont compter ensemble

Ecologistes de Greenpeace  et pêcheurs français ont décidé de sortir leurs calculettes et leurs jumelles pour conduire ensemble une campagne de comptage des thons dans le golfe du Lion. Elle doit avoir lieu en septembre prochain sur une trentaine de thoniers et permettra peut-être de savoir enfin si oui ou non les thons rouges risquent de disparaître de nos mers comme le pensent les écologistes, alors que les pêcheurs affirment au contraire n’en avoir jamais vu autant. 

Les enjeux sont énormes même si l
’aquaculture devrait à moyen terme constituer une solution alternative. Une ferme espagnole a en effet réussi cet été les premières pontes en captivité. 


 


Navires à la casse

Le comité scientifique de l'Iccat  (Commission Internationale pour la Conservation des Thonidés de l'Atlantique) demande de réduire les prélèvements à 15 000 tonnes par an alors que WWF et Greenpeace tentent de faire inscrire le thon rouge à l'annexe 1 de la Convention sur le commerce international des espèces menacées d'extinction, ce qui reviendrait à en interdire le commerce. Monaco, rejoint par l'Allemagne, les Pays-Bas, le Royaume Unis et la France soutiennent ce projet.

Déjà les restrictions actuelles devraient conduire à retirer de la mer dix navires sur la trentaine que compte la flottille française. Des bateaux basés à Marseille, Sète et Port-Vendres, en parfait état, d’un coût unitaire de 5 à 7 M€.

Fin août, l’Etat français devrait faire connaître le montant des aides qu’il accordera pour ce sabordage.




   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info