Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Le textile tunisien à la veille d'un nouveau virage


Rédigé par Brahim Krimi, à TUNIS, le Mardi 30 Juin 2009 - Lu 3014 fois

Le textile-habillement est le secteur le plus touché par la crise économique en Tunisie. Quelque 125 entreprises off shore, sur un millier, ont été jusqu’ici affectées. Elles auraient pu fermer si le gouvernement ne leur était pas venu en aide avec tout un arsernal de mesures.


La Tunisie est le 2è fournisseur de l'Union européenne en maillots de bain (photo DR)
La Tunisie est le 2è fournisseur de l'Union européenne en maillots de bain (photo DR)
TUNISIE. La filière textile tunisienne, marquée par la levée de la protection que lui assuraient jusqu'en 2005 les accords multifibres (AMF), puis confrontée à la rude concurrence des fabricants asiatiques notamment en Chine et en Inde, souffre aujourd'hui de la crise économique.

Elle reste aussi desservie par son image, réductrice, d’un secteur basique poseur d’étiquettes et reposant sur la sous-traitance.

Pour aider les entreprises touchées par la crise, environ 125 sur le millier d'entreprises off shore recensées en Tunisie, le gouvernement a mis en oeuvre une série de mesures : financement des cotisations sociales, prise en charge travailleurs licenciés, mise en place de facilités financières notamment.

Le Centre technique tunisien du textile (CETTEX)  a également chargé Jacques-Hervé Levy, directeur régional de l'Institut français du textile-habillement, d'étudier l’impact de la crise sur la filière et de proposer des pistes de relance, qui étaient attendues pour la fin juin 2009. 

Plus réactif que les producteurs asiatiques à la demande européenne

Dans ses conclusions, Jacques-Hervé Lévy estime que le secteur est "loin d’être en situation d’urgence".

L'expert français suggère trois issues : la migration vers le textile technique, le ré-endettement de la filière avec garantie de l’Etat, et l’intensification de la promotion.

D’autres experts soulignent que la branche dispose de sérieux avantages compétitifs pour dépasser la crise. Parmi eux, la proximité du plus riche marché du monde, l’Union européenne (UE), en regard avec la réactivité des sites de production tunisiens.

Selon Hervé Huchet, directeur de la division mode de l'organisateur de salons professionnels Eurovet, «cette réactivité est actuellement d’une à deux semaines pour les sites de production en Tunisie, et de trois mois et plus pour les sites asiatiques". 

La Tunisie, 2e fournisseur de l'UE en soutien-gorges en maillots de bain, 3e en jeans et en vêtements professionnels, et 4e en pantalons tissés, peut donc tirer son épingle du jeu pour peu qu'elle exploite la tendance de la grande distribution européenne à privilégier le sourcing de proximité, auprès du Sud de la Méditerranée.




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info