Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le textile marocain devrait générer 90 000 emplois d’ici 2020



            Partager Partager

Le contrat de performance a pour objectif de revitaliser un secteur en perte de vitesse. (photo: AMITH)
Le contrat de performance a pour objectif de revitaliser un secteur en perte de vitesse. (photo: AMITH)
MAROC. L’Association marocaine de l’industrie du textile et de l’habillement (AMITH), le ministre de l’Industrie et le ministère de l’Economie et des Finances ont signé, mardi 24 février 2015, un contrat de performance du secteur textile, dans le cadre du Plan d’accélération industrielle 2014-2020 lancé en avril 2014. Cinquante sept projets portés par des entreprises leaders du secteur ont été identifiés.

Alors qu'il se trouve en perte de vitesse, le secteur s’engage à créer 90 000 emplois d’ici 2020, dont 44 000 se situeront dans trois
domaines clés du secteur : le denim, le fast fashion et la distribution des marques textiles nationales. Il s’engage également à augmenter ses exportations de 464 M€.

En contrepartie, pour l’aider à remplir ses objectifs, l’Etat s’engage à louer aux opérateurs du secteur 95 hectares à des prix préférentiels et à apporter des subvention – sans indiquer quel montant – par le biais du Fonds de développement industriel qui devra être doté de 1,8 mrd€.

Ce contrat de performance a été signé à quelques jours de la récente passe d’armes entre l’AMITH et le Haut commissariat au plan, autour des chiffres de l’emploi dans le textile. Sur 37 000 emplois détruits par l’Industrie en 2014, 32 000 seraient le fait du seul secteur textile selon le HCP. Une information rapidement contredite par l’AMITH assurant que le secteur se porte bien et embauche.

De fait, « Après avoir connu un taux d’accroissement annuel moyen de la valeur ajoutée de 17% durant la décennie 80 et une croissance soutenue de 8% durant la décennie 90, l’industrie nationale du textile et de l’habillement s’est inscrite durant la dernière décennie dans un cycle baissier avec un poids dans la valeur ajoutée globale du pays qui est passé de 4,5% à 2,7% entre 2000 et 2013. […] Les secteurs du textile et de l'habillement ont, par contre, perdu des parts de marché sur la même période, passant de 0,63% à 0,51% pour le textile et de 0,33% à 0,28% pour l'habillement », selon le Rapport économique et financier 2015, du ministère marocain de l’Economie.

Vendredi 27 Février 2015

Lu 3583 fois





1.Posté par Hanine TAZI le 27/02/2015 17:12
Bonjour,

Plutôt que de revenir sur les déclarations du HCP, et sur la réaction argumentée de l'AMITH concernant les pertes d'emplois attribuées à tort à l'industrie du textile - habillement, je vous oriente vers ce groupe Facebook, sur lequel vous trouverez une veille actualisée :
https://www.facebook.com/groups/textilensdumaroc1

Une remarque, si vous le permettez, concerne la "perte de vitesse" évoquée dans l'article, alors que les données d'Eurostat affichent une progression de +10% à fin novembre pour les importations européennes en provenance du Maroc.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)
Grand angle

Covid-19 : L'Europe et l'après-crise économique déclenchée par la pandémie

Henry Marty-Gauquié, membre du groupe d'analyse JFC Conseil




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.