Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le remaniement gouvernemental en Algérie pourrait annoncer la démission d'Abdelaziz Bouteflika



            Partager Partager

Noureddine Bedoui propose un gouvernement plus jeune, plus féminisé et avec des hommes nouveaux (photo : Gouvernement algérien)
Noureddine Bedoui propose un gouvernement plus jeune, plus féminisé et avec des hommes nouveaux (photo : Gouvernement algérien)
ALGÉRIE. Le clan du président Abdelaziz Bouteflika lâche à nouveau du lest avec la nomination, dimanche 31 mars 2019, d'un nouveau gouvernement dirigé par Noureddine Bedoui (59 ans), désigné Premier ministre le 11 mars 2019 après l'annonce du président de la République algérienne de finalement ne pas briguer un cinquième mandat.

Alors que la rue réclame un changement de régime mais aussi d'hommes, de l'équipe sortante des vingt-sept ministres, seuls sept sont issus de l'ancien gouvernement. Dont, et il s'agit d'un signe très important pour l'avenir, le général Ahmed Gaïd Salah qui conserve son poste de vice-ministre de la Défense (occupé depuis septembre 2013) alors que le président de la République algérienne garde son titre de ministre de la Défense. Le général, également chef d'état-major de l'armée, avait demandé officiellement, mardi 26 mars 2019, au Conseil constitutionnel de prononcer l'inaptitude d'Abdelaziz Bouteflika à exercer sa fonction. Selon quelques médias algériens cela signifierait que le président algérien va bel et bien annoncer sa démission en vertu de l'article 102 de la Constitution. Le maintien d'Ahmed Gaïd Salah démontre en tout cas qu'il continue de peser sur le clan Bouteflika et que la voie qu'il trace semble celle retenue par le pouvoir.

Par contre, des changements notables interviennent avec l'arrivée de six femmes, une promesse de Noureddine Bedoui, mais aussi la mise à l'écart de Ramtane Lamamra, pourtant nommé vice-Premier ministre et chef de la diplomatie le 11 mars 2019. Il est remplacé par Sabri Boukadoum.

Mohamed Loukal, gouverneur actuel de la Banque centrale d'Algérie, devient ministre de Finances. Mohamed Arkab prend le poste de ministre de l'Energie.

Lors d'une communication le 14 mars 2019, le nouveau Premier ministre avait annoncé qu'il constituerait une équipe "jeune et formée de technocrates", un gouvernement provisoire permettant de traiter les dossiers - et notamment la rédaction d'une nouvelle constitution - avant l'organisation de la future élection présidentielle. Reportée sine die, elle devait se dérouler le 18 avril 2019.

Le nouveau gouvernement algérien

Premier ministre : Noureddine Bedoui


Vice-ministre de la Défense nationale, chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire : Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah

Ministre des Affaires étrangères : Sabri Boukadoum

Ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du Territoire : Salaheddine Dahmoune

Ministre de la Justice, garde des Sceaux : Slimane Brahmi

Ministre des Finances : Mohamed Louka

Ministre de l'Energie : Mohamed Arkab

Ministre des Moudjahidine : Tayeb Zitouni

Ministre des Affaires religieuses et des Wakfs : Youcef Belmehdi

Ministre de l'Education nationale : Abdelhakim Belabed

Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : Bouzid Tayeb

Ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels : Moussa Dada

Ministre de la Culture : Meriem Merdaci

Ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique : Houda Imane Feraoun

Ministre de la Jeunesse et des Sports : Raouf Bernaoui

Ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme : Ghania Eddalia

Ministre de l'Industrie et des Mines : Djamila Tamazirt

Ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche : Cherif Omari

Ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville :  Kamel Beldjoud

Ministre du Commerce : Said Djellab

Ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement : Hassane Rabhi

Ministre des Travaux publics et des Transports : Mustapaha Kouraba

Ministre des Ressources en eau : Ali Hamam

Ministre du Tourisme et de l'Artisanat : Abdelkader Benmessaoud

Ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière : Mohamed Miraoui

Ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale : Hassan Tidjani Haddam

Ministre des Relations avec le Parlement : Fethi Khouil

Ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables : Fatma Zohra Zerouati


Lundi 1 Avril 2019

Lu 837 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE