Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Le projet des Sukuks passe en Égypte


Rédigé par le Mercredi 27 Mars 2013 | Lu 948 commentaire(s)


ÉGYPTE. Le Conseil Consultatif égyptien a adopté définitivement le projet sur les obligations islamiques (Sukuks ou soukouks). Il a été transmis au président Mohamed Morsi pour signature et publication au journal officiel.

Pour la première fois, l’État utilisera ces obligations comme sources de financement. Un vrai bol d'oxygène pour l’Égypte qui étouffe par manque de liquidités et a besoin d'argent frais. Surtout que le crédit de 4,8 mrds$ (3,75 mrds€) en provenance du Fond Monétaire International (FMI) tarde à se concrétiser.

Le gouvernement a assuré que ces obligations ne toucheraient pas la sécurité nationale de l’État et que des entreprises telles le Canal de Suez seraient préservées.

De nombreuses rencontres sont prévues entre des représentants des banques, de la bourse, de la structure du contrôle financier, de la banque centrale, des structures comptables… afin d’opter pour une plateforme exécutive de ce projet ainsi que la refonte du système comptable national pour sa mise en adéquation avec ces obligations. D’un autre côté la banque islamique a offert ses services pour dispenser des formations aux divers cadres dans l’objectif de les initier au marché des Sukuks.

Session du Conseil Consultatif (photo DR)
Session du Conseil Consultatif (photo DR)










Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter









Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook