Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Le projet de tunnel du détroit de Gibraltar enterré ?


Relier entre eux les continents africain et européen, le serpent de mer avait repris vigueur avec le nouveau projet hispano-marocain de construction d’un tunnel sous le détroit de Gibraltar. Las, une étude géologique semble avoir remis en cause la percée dont la dérive financière était loin d’être calculée.


            Partager Partager

Le projet de tunnel du détroit de Gibraltar enterré ?
L’Espagne et le Maroc ont-ils présenté comme prévu leur projet de tunnel sous le détroit de Gibraltar devant la Commission européenne ? Les représentants des deux pays avaient pris rendez-vous à Bruxelles pour le 13 octobre dernier. Mais depuis, rien n’a filtré.

Une brèche soudaine s’est ouverte dans ce tunnel dont la réalisation avait déjà été agitée puis abandonnée dans les années 90. Inspiré de l’Eurotunnel sous la Manche, l’ouvrage devait relier les villes de Tanger et de Tarifa. Son coût a été estimé en première approche à 5 milliards d’euros, mais d’autres sources font facilement état du double.
Ce tunnel aurait une dimension un peu plus modeste que le bitube franco-britannique : une double voie de 38,7 km dont 28 km sous la Méditerranée (contre 50 km et 39 km sous la Manche). Pour mémoire, la construction de l’Eurotunnel avait englouti 16 milliards d’euros, il y a 14 ans. Différence avec son homologue du Nord, il admettrait le transit des voitures et des trains avec une prévision de 10 millions de voyageurs et 4 millions de tonnes de marchandises.

Voilà sur le papier. Sur le terrain, le projet semble s’être embourbé dans…l’argile. Aux incertitudes sur le montant et le montage du financement sont venues s’ajouter les doutes sur sa faisabilité. Tout est parti d’une étude géologique qui a révélé que «deux portions argileuses au centre du détroit rendent incertaine la possibilité de percer le tunnel». Le quotidien espagnol El Païs a fait son gros titre en citant le rapport de la société publique espagnole (SEGEC) chargée de co-piloter le projet. «Jamais de tels travaux publics n'ont fait face à de telles incertitudes», a même précisé le président de SEGEC. L’un des experts techniques du projet, l’ingénieur suisse Giovanni Lombardi, est allé jusqu’à qualifier en comparaison le tunnel sous la Manche de “jeu d’enfant”.
Pour tester la zone argileuse que devrait traverser le bitube à 400 mètres au-dessous de la mer, il faudrait percer une galerie de reconnaissance. Contrariété, pareille investigation reviendrait à 1 milliard d’euros et, si elle démontrait la faisabilité, retarderait le projet de 8 ans. Une solution de rechange est-elle possible ? Déjà, un tracé alternatif plus court (14 km) avait été abandonné dans les années 90, tout comme l’idée de construire un pont au-dessus de la mer qui aurait nécessité des piliers de 900 mètre de haut. Reste à savoir comment va réagir le gouvernement Zapatero qui cherche à relancer des grands projets d’infrastructure pour contrer la grave crise du BTP qui emporte son pays.

L’abandon du projet aurait une conséquence indirecte pour la France. La SNCF et Alstom travaillent, non sans difficultés, avec Rabat pour sortir de terre un réseau ferré à grande vitesse auquel rêve le roi Mohamed VI. Or la ligne projetée Tanger-Casablanca (Kenitra) prenait son orientation par rapport au projet de tunnel sous le détroit…

Robert Villena
Vendredi 17 Octobre 2008

Lu 1047 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.