Le président du parti islamiste MSP se porte candidat pour la présidentielle algérienne €


Le 18 avril 2019, les Algériens se rendront aux urnes pour élire leur président de la République. Si trente-deux intentions de candidature sont d'ores et déjà recensées par le ministère algérien de l'Intérieur, les dossiers doivent encore être validés par le Conseil constitutionnel. Abderrazak Makri, président du Mouvement de la société pour le paix, parti islamiste modéré, annonce sa candidature jugeant "insensé" que l'actuel chef de l’État se représente.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés

Nous vous proposons :

- l'achat de cet article à 3 €
- une offre particuliers dès 5 € par mois,
- deux offres professionnelles à 10 et 14 € par mois.


Paiement par Paypal. Paiement par chèque seulement pour les abonnements annuels.

Vous souhaitez avoir plus d'infos ? Un souci avec votre abonnement ? : Contactez la rédaction

Le président du parti islamiste MSP se porte candidat pour la présidentielle algérienne
Rédigé le Lundi 28 Janvier 2019